L’Agence spatiale européenne promet quatre lancements supplémentaires pour Ariane 6

L’agence spatiale européenne a adopté une résolution donnant un peu plus de visibilité aux industriels impliqués dans le programme Ariane 6.

 

Partager
L’Agence spatiale européenne promet quatre lancements supplémentaires pour Ariane 6
La fusée Ariane 6, dont une des missions est de mettre des satellites en orbite.

ArianeGroup demandait une ligne directrice depuis plus d’un an. L’Agence Spatiale Européenne (ESA) s’est décidée, mercredi 17 avril, à voter une résolution pour avancer sur le programme Ariane 6. Ce texte assure le soutien des Etats membres à ArianeGroup, la filiale d’Airbus et Safran, pour le passage d’Ariane 5 à Ariane 6, prévu pour 2020. Il encourage aussi les Etats membres à se lancer dans les micro-lanceurs, un marché auquel ArianeGroup s’est adapté en proposant des dispositifs adaptés, indique un article du quotidien les Echos.

L’ESA promet 4 lancements supplémentaires

Pour l’instant, le carnet de commande d’Ariane 6 n'est composé que de 3 tirs institutionnels. En accompagnement, le vol inaugural d’Ariane 6 mettra en orbite une base de satellite de la constellation OneWeb ; et l’opérateur Eutelsat, qui a été le premier client privé à sélectionner Ariane 6 (version 4 boosters) dès septembre 2018 dans le cadre d’un accord multi-lancement portant sur 5 satellites, a son vol prévu pour 2021.

L’ESA promet donc 4 commandes potentielles supplémentaires – portant à 7 son carnet total – d’ici la prochaine conférence interministérielle prévue sur le sujet à Séville, en novembre. Et dans la situation où ces commandes ne se concrétisent pas, elle promet plusieurs centaines de millions d’euros de garantie pour couvrir les industriels sur 2019.

Un problème de cohérence

Depuis un an, l’impatience d’Alain Charmeau, PDG d’Ariane Group se fait sentir. Si les travaux de lancement pour Ariane 6 sont à l’heure, les Etats-membres peinent à passer commande. Financièrement, ArianeGroup navigue à vue : les commandes institutionnelles n’arrivent pas, et le marché du lanceur de satellite – gros de production d’ArianeGroup – s’effondre, alors même que la concurrence privée et internationale s’intensifie.

Début avril, le syndicat majoritaire d’AriangeGroup CFE-CGC s’était inquiété de la cohérence du programme spatial européen, prêt à financer des lanceurs mais n’assurant pas derrière de s’engager sur des tirs. Avec ce texte, la filière peut -momentanément- souffler.

0 Commentaire

L’Agence spatiale européenne promet quatre lancements supplémentaires pour Ariane 6

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS