Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

"L'aéronautique pourrait absorber plus de 800 postes perdus dans l'automobile", selon le DRH d'EADS

Hassan Meddah , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Entretien Malgré plus de 15000 recrutements en 3 ans et la fin des grands programmes aéronautiques, Thierry Baril, DRH d'EADS et d'Airbus, explique qu'il ne craint pas de se retrouver avec un sureffectif car il faudra désormais livrer tous les avions en carnet de commandes.. Il envisage toutefois de ralentir le rythme des embauches dès 2014. Selon lui, la filière aéronautique et en particulier les PME pourraient immédiatement proposer plus de 800 postes aux salariés du secteur automobile si les deux filières collaboraient efficacement sur le sujet des transferts d'emplois.

L'aéronautique pourrait absorber plus de 800 postes perdus dans l'automobile, selon le DRH d'EADS © EADS

L'Usine Nouvelle - Comment s'est traduit en terme de recrutements la montée en puissance des différents programmes (A350, A400M...) ces dernières années ?

Entre 2010 et jusque fin 2013, Airbus aura recruté près de 15000 salariés. Cela a nécessité un effort d'anticipation important. Il nous a fallu préparer la montée des cadences sur nos différents programmes et notamment l'A320 et prévoir des apports de compétences pour les programmes A380, A350 XWB, A400M et A320neo. Nous avons donc fait de gros efforts pour être présents sur tous les marchés de l'emploi qui nous intéressaient. Sur les trois dernières années, Airbus a dû participer à près de 700 à 800 événements de « marketing RH» par an et ce partout dans le monde.

Ces recrutements vont-ils continuer ?

Sur la fin de l'année clairement. Sur 2013, Airbus aura recruté 3000 personnes parmi les 5000 prévus chez EADS. L'autre gros contributeur en termes d'emplois étant Eurocopter. Nous avons déjà fait plus de la[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle