L'aéro va bien, sauf l'A380 et l'A400M

, ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

L'aéro va bien, sauf l'A380 et l'A400M
L’A 380 et l’A 400M d’Airbus décélèrent.
La saison des résultats financiers achevée, le secteur aéronautique fait état sans surprise d’une santé insolente. Du géant Airbus au carnet de commandes de 997 milliards d’euros au champion de la rentabilité Safran (15 % de marge opérationnelle), en passant par Dassault et Thales dont les bénéfices ont explosé, tous font montre d’excellents résultats financiers. Une performance sous-tendue par les hausses de production des grands programmes, avant tout les A 320, A 350 et Boeing 787 pour l’aviation commerciale. Même l’aviation d’affaires, après une décennie chaotique, pourrait se redresser. « Nous assistons à une baisse des stocks des avions d’affaires d’occasion chez nous comme chez les brokers, a souligné Éric Trappier, le patron de Dassault Aviation. C’est[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte