L'ADN pour les nuls

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'ADN pour les nuls
Les applications liées à la génétique bouleverseront le monde au même titre que la première révolution industrielle ou l'irruption des réseaux haut-débit. Dans son numéro du 30 octobre, Time Magazine ne s'y est pas trompé. Pour son classement des meilleures inventions de 2008, le magazine à décerné la première place au test génétique grand public de la société 23andMe. Avec cette invention, un test ADN devient aussi simple qu'un test de grossesse. Une révolution ? Incontestablement quand on connaît le promoteur de cette invention : Anne Wojcicki. Qui ? La femme de Sergey Brin, co-fondateur de Google.

Le co-fondateur de Google ne s'est jamais caché de ses ambitions en matière de sciences, ni en matière de génétique. Un des plans à long terme de Sergey Brin via 23andME est de créer une base de données contenant les données génétiques de millions de personnes. Bien entendu, cette idée reste dans la lignée du credo de google : « don't do evil ». Ne faite pas le mal. Et ces profils génétiques stockés auront pour finalité de dresser une carte de risque individualisée avec en bout de chaîne une volonté d'éviter les maladies dont la probabilité est génétiquement forte, ou d'adapter les traitements selon le profil.

Avant d'en arriver là, donner à chacun la possibilité de connaître son héritage génétique avec la cohorte de maladies probables selon tel ou tel gène, revient a donner un dictionnaire médical et sa cohorte de description des symptômes à un hypocondriaque. A donner aussi lieu à des tests plus ou moins pertinents, plus ou moins bien intentionnés, avec sa cohorte annoncée de conséquences sur le fonctionnement de la société.

Quel qu'en soient les risques, il n'y aura probablement pas de marche arrière sur ce sujet. Le potentiel industriel est énorme pour le secteur pharmaceutique. Preuve de la crédibilité du sujet, parmi les membres de la société 23andME on retrouve outre Sergey Brin, Warren Buffet, Esther Dyson ou encore Rupert Murdoch. Des investisseurs généralement éclairés.

Fabrice Frossard

A lire sur le site du Time :

Invention of the year

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS