L'action de Samsung Electronics affectée par une note de Morgan Stanley

SEOUL (Reuters) - L'action Samsung Electronics a fortement baissé lundi en Bourse de Séoul en raison d'un abaissement de recommandation de la part de Morgan Stanley, l'intermédiaire estimant que le dynamisme du secteur des semi-conducteurs risque bientôt de s'essoufler.
Partager
L'action de Samsung Electronics affectée par une note de Morgan Stanley
L'action Samsung Electronics a fortement baissé lundi en Bourse de Séoul en raison d'un abaissement de recommandation de la part de Morgan Stanley, l'intermédiaire estimant que le dynamisme du secteur des semi-conducteurs risque bientôt de s'essoufler. /Photo prise le 29 septembre 2017/REUTERS/Beawiharta

Ce qu'il est convenu d'appeler un "super-cycle" de hausse des prix de vente, entretenu par le besoin d'avoir du matériel informatique et des smartphones plus puissants, explique en grande partie le bénéfice record que Samsung a dégagé au troisième trimestre.

Dans un rapport d'étude publié dimanche, Morgan Stanley est passé de "surpondérer" à "pondération neutre" sur le géant sud-coréen et a réduit de 3,4% à 2,8 millions de won son objectif de cours, estiment que le bénéfice dégagé sur le segment des mémoires n'augmentera pas sensiblement l'an prochain.

"Nous percevons des risques baissiers et les prix des mémoires NAND ont commencé à fléchir au quatrième trimestre 2017. Par ailleurs, la visibilité sur les mémoires DRAM s'est réduite au-delà du premier trimestre 2018", explique la banque.

L'action Samsung Electronics a perdu 5,08% à 2.632.000 wons, entraînant dans son sillage l'indice Kospi de la Bourse de Séoul qui a cédé 1,44%. Elle reste en hausse de 47% environ depuis le début de l'année toutefois.

Certains analystes disent que Samsung sera sans doute moins affecté par le changement de tendance des semi-conducteurs que des concurrents tels que SK Hynix - qui a cédé -2,35% lundi - le numéro deux mondial des mémoires derrière Samsung.

"La réaction est un peu exqagérée car tout cela était connu", observe Greg Roh, analyste chez HMC Investment & Securities.

"Nous savons tous que les prix des NAND vont baisser, et d'ailleurs cela s'impose pour encourager une demande saine et une augmentation des livraisons. En outre, Samsung est fort sur les NAND pour les disques durs SSD des centres données, qui seront moins touchés."

(Joyce Lee et Dahee Kim, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benoit Van Overstraeten)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS