Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

L’aciérie ArcelorMittal de Gand va produire du biocarburant

Myrtille Delamarche , ,

Publié le

ArcelorMittal, Lanzatec et Primetals Technologies annoncent le lancement d’un projet de production de bioéthanol à partir des gaz générés dans le process de production de l’acier.

A Gand en Belgique, une aciérie devrait produire à partir de 2017 du bioéthanol issu du recyclage de gaz résiduaires. L’aciériste ArcelorMittal, le spécialiste du recyclage du carbone Lanzatech et Primetals Technologies, fournisseur de technologies et de services aux industries du fer et de l’acier, ont annoncé le 13 juillet la signature d’une lettre d’intention pour la mise en place d’une unité-pilote de production de carburant vert (issu du recyclage).

La construction de ce projet pilote d’un montant de 87 millions d’euros dans l’aciérie d’ArcelorMittal à Gand doit démarrer cette année. La production de bioéthanol, elle, est prévue au cours de l’année 2017, au terme de la première phase de construction. Une seconde phase, en 2018, doit étendre la capacité de production de 16 000 tonnes à 47 000 tonnes d’éthanol par an.

"Le procédé chimique de la production d’acier engendre des niveaux élevés d’émissions de gaz résiduaires. Grâce à cette nouvelle technologie, nous allons pouvoir transformer une partie de ces gaz résiduaires en carburants qui offriront des avantages environnementaux considérables par rapport aux combustibles fossiles traditionnels", explique Carl De Maré, vice-président innovation d’ArcelorMittal.

D'autres sites pourraient être concernés

ArcelorMittal a signé un accord de partenariat de long terme avec LanzaTech pour étendre cette valorisation des co-produits de l’acier à d’autres sites, une fois assurée la viabilité commerciale du projet. Pleinement développée en Europe, cette technologie pourrait permettre de produire environ 500 000 tonnes de bioéthanol par an.

Ce bioéthanol pourra être utilisé dans des mélanges à base d’essence ou transformé en substitut au kérosène dans d’autres produits.

Myrtille Delamarche

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle