L'acier chauffé à blanc

Propulsé par la hausse des coûts des intrants, les prix de l'acier ne cessent de grimper. Un mouvement qui fragilise les industries consommatrices. Le club de foot, Werder de Brême a dû interrompre ses travaux d'agrandissements et Londres renégocier pour
Partager
L'acier chauffé à blanc
Les prix des aciers plats laminés à chaud ont encore progressé de 50 dollars par tonne en deux semaines sur les marchés internationaux, annonce SteelBenchmarker le système d'évaluation de prix cogéré par World Steel Dynamics le Metal Bulletin. Ce mouvement de hausse a touché les Etats-Unis, l'Europe Occidentale et les marchés à l'exportation. Aux Etats-Unis AK Steel a augmenté ses prix de produits plats de 70 dollars par tonne, une opération qui a entrainé les laminés à chaud pour livraison mai vers les 800 dollars sur les marchés spot. En Europe, indique SteelBenchmarker, les aciers à chaud ont atteint 888 dollars la tonne sortie d'usine, soit une hausse de 52,8% par rapport au plus bas du cycle baissier enregistré le 8 janvier 2007.

« Bien que les coûts des intrants utilisées par nos unités de production aient augmenté durant le dernier trimestre, nos marges se sont améliorées car les prix des produits plats se sont appréciés plus vite que ceux des matières premières », s'est réjoui Keith E. Busse, le PDG du sidérurgiste Steel Dynamics. Un mouvement qu'il explique par une demande soutenue pour les produits plats malgré l'état de l'économie des Etats-Unis.

Londres renégocie avec ses fournisseurs

Sur les marchés à l'exportation, la hausse sur la même période est encore plus spectaculaire à 62,5%, pour une tonne de laminé à chaud qui culmine à 816 dollars. Si les prix sont un peu plus modérés en Chine, le prix actuel, 628 dollars, est toutefois supérieur de 56,2% à ce qu'il était le 9 juillet 2007. Toutes les catégories sidérurgiques sont touchées par le mouvement haussier. Au Japon enfin, les prix moyen de l'acier sont au plus haut depuis le deuxième choc pétrolier de 1981/1982. Des hausses visibles sur les prix des billettes négociées sur le LME. Depuis son lancement le 25 février, le contrat Méditerranée s'est déjà apprécié de 12%. Depuis le début de décembre 2007 le prix du rond à béton (fob Anvers) s'est apprécié de 30%.

Cette hausse massive et généralisée a des conséquences importantes pour les industries consommatrices d'acier. En Corée, le constructeur automobile Hyundai a décidé de relever de 20% le prix de ses achats à ses fournisseurs primaires pour les aider à faire face aux augmentations des prix de l'acier. En Thaïlande les entreprises du BTP craignent que les hausses n'affectent les grands projets du gouvernement. Pour les dirigeants de l'aciériste indien Rashtriya Ispat Nigam, il faut créer de nouvelles capacités de production pour enrayer les hausses de prix. Le club de football Werder de Brème a du annuler les travaux d'agrandissement de son stade et le comité de suivi des installations olympiques de Londres négocie actuellement avec ses fournisseurs pour limiter la hausse des coûts des installations. Au Japon, les chantiers navals qui utilisent chaque année 4 millions de tonnes d'acier, verront leurs coûts augmentés de 800 millions de dollars par la dernière vague de hausse décidée par les sidérurgistes.

Daniel Krajka

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS