L'achat de drones en suspens

Désespérant d'obtenir enfin une décision ferme de l'Etat sur l'acquisition de drones, les industriels réorganisent leur proposition. Dassault et Thales, qui poussaient un projet de drone MALE (moyenne altitude, longue distance) avec l'israélien IAI, travaillent désormais sur une autre option. Pour être en mesure de réagir au plus vite, il s'agirait maintenant de former une alliance avec le britannique BAE Systems, qui fournirait la plate-forme, tandis que l'avionneur réaliserait l'intégration et que Thales se chargerait de la charge utile (radars, systèmes...). Mais un tel projet ne pourrait voir le jour qu'en 2015-2016 et à condition que la France prenne une décision d'ici à un an maximum. Une gageure. Car malgré un large consensus sur l'utilité des drones, le ministère de la Défense s'est, pour l'instant, révélé incapable de faire un choix. A tel point qu'un achat sur étagère aux fournisseurs américains est même envisagé.

Partager

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

  • Innovations
  • Relocalisations / Made in France
  • Transitions écologique et énergétique
  • Transformation numérique

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS
SOUTENEZ UN JOURNALISME D'EXPERTISE ET REJOIGNEZ LA COMMUNAUTÉ DE L’USINE NOUVELLE!
visuel hors abonnement

Abonnez-vous et :

  • Recevez le magazine en version papier ou numérique
  • Accédez à tous les contenus et services du site
  • Inscrivez-vous aux newsletters de votre choix
  • Participez aux webinars animés par la rédaction
visuel hors abonnement