L'Usine Energie

L'accord emploi, le diesel, la fin des parachutes dorés en Suisse : la revue de presse de l'industrie

, ,

Publié le

L'Humanité revient sur la mobilisation de la CGT et de FO contre l'accord emploi. De nombreux quotidiens français titrent sur la volonté du gouvernement de diminuer la part du diesel en France. Enfin, le Financial Times revient sur le choix des Suisses qui se sont pronconcés dimanche pour une limitation des rémunérations des grands patrons.

Mobilisation contre l'accord emploi

La CGT et FO appellent à la mobilisation en France mardi 5 mars contre l'accord emploi, à la veille de la remise en Conseil des minstres du projet de loi traduisant cette réforme historique du marché du travail.

"Touche pas à mon code !", prévient en une l'Humanité. Le quotidien affiche son soutien aux syndicats opposés à un "projet de loi qui reprend les propositions du Medef pour précariser l'emploi".

 

 

L'avenir du diesel en question

De nombreux quotidiens reviennent ce lundi 4 mars sur la volonté du gouvernement de réduire la part du diesel en France. "Diesel : la tentation de la prime à la casse", titre par exemple le journal Les Echos, alors que pour Arnaud Montebourg cette solution coûteuse pénaliserait les constructeurs français. Le quotidien revient d'ailleurs dans un article sur les conséquences à envisager pour PSA et Renault.

 

 

Le Figaro évoque également la piste de la prime à la casse à sa une alors que Ouest France ne met en avant aucune option et souligne les divergences du gouvernement sur cette question.

 

 

 

 

Plus de parachutes dorés pour les patrons de groupes suisses

Le Financial Times revient sur la décision des Suisses de contrôler les salaires des patrons. Ils ont en effet approuvé dimanche par référendum la mise en place d'un système de contrôle des rémunérations des dirigeants d'entreprises parmi les plus stricts au monde, ce qui surpend le quotidien britannique.

France Info a intérrogé le président d'un bureau de vote à Genève, pour qui ce vote réflète parfaitement le fait que l'indécence de certains salaires ne correspond pas à la mentalité du peuple suisse.

 

 

Et aussi...

Jaguar Land Rover envisage de produire 100% indien selon le Wall-Street Journal. Le constructeur, propriété de l'indien Tata, assemble actuellement en Inde quelques modèles dont les pièces sont importées de Grande-Bretagne. Fabriquer l'ensemble du véhicule en Inde réduirait le prix de revient en termes de taxes à l'importation et de coût de main d'oeuvre.

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte