L'accord compétitivité sera adopté dans la journée chez Renault

Après l'engagement des syndicats CFE-CGC, CFDT et FO le 12 mars, l'accord de compétitivité qui prévoit une augmentation du travail en contrepartie du maintien en activité des usines françaises ainsi que 7 500 suppressions nettes d'emploi doit être signé officiellement chez Renault ce 13 mars.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'accord compétitivité sera adopté dans la journée chez Renault

La présentation du projet en comité central d'entreprise a porté ses fruits pour la direction de Renault. Les trois syndicats CFE-CGC, CFDT et FO du CCE ont tenu leur engagement et validé l'accord de compétitivité initié par le constructeur automobile il y a quelques mois, ont rapporté les syndicalistes à l'AFP.

La CGT, qui refuse d'avaliser l'accord, a déclaré considérer que "l'accord de groupe ne peut pas se substituer aux accords de Renault maison-mère ni aux accords d'établissements" concernant les RTT et le capital temps, selon Fabien Gâche, délégué central CGT, interrogé par l'AFP. Une résolution refusée par les élus CFE, CFDT et FO.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Si elle a donné son aval à la signature de l'accord, la CGC consent qu'il ne s'agit "certainement pas" d'un "accord gagnant/gagnant" et parle d'un "donnant/donnant en souhaitant que le pari fait sur les 4 années à venir nous permette de remettre nos sites en meilleures conditions concurrentielles et ainsi assurer les emplois de demain !"

Selon l'AFP, l'accord prévoit notamment une augmentation de 6,5 % du temps de travail, une refonte des comptes épargne temps, un gel des salaires en 2013 et 7 500 suppressions nettes d'emploi d'ici fin 2016.

Elodie Vallerey

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
SUR LE MÊME SUJET
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS