Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L'accès à l'usine Monsanto de Peyrehorade bloqué par des militants altermondialistes

Adeline Haverland , ,

Publié le

En marge du G7, les associations militantes Attac et les Amis de la terre ainsi que les syndicats agricoles la Confédération paysanne et le LAB ont bloqué l'accès à l'usine Monsanto de Peyrehorade. Les militants dénoncent "la responsabilité de Monsanto dans les désastres sanitaires et environnementaux".

L'accès à l'usine Monsanto de Peyrehorade bloqué par des altermondialistes
Les militants d'Attac et la confédération paysanne devant l'usine Monsanto de Peyrehorade
© attac

A quelques encablures de Biarritz où va se tenir le G7, les militants d'Attac, ainsi que des syndicats agricoles - la Confédération paysanne et le LAB - ont bloqué l'accès à l'usine de Monsanto de Peyrehorade. Les militants dénoncent les "désastres sanitaires et environnementaux" causés par le géant américain producteur notamment du round-up. 

150 salariés employés à Peyrehorade

Pour cela, les militants ont déposé des bottes de foin et des plans de maïs devant l'usine landaise.  Le site de 10 hectares emploie plus de 150 salariés qui travaillent à la recherche et la sélection de nouvelles variétés ainsi qu'à la production "de semences de maïs et de colza", précise le porte-parole de Monsanto. 2,5 millions de sacs sont expédiés chaque année depuis le site landais. 

Bayer dans l'oeil du cyclone

"L'action aura duré moins d'une heure et demi et n'a pas entraîné d'arrêt de la production", rassure Bayer.

Bien que symbolique, la manifestation des associations place de nouveau Bayer, propriétaire de Monsanto depuis juin 2018 au centre de l'actualité. Depuis le rachat du semencier américain, plus de 18 000 plaintes ont été déposées, aux Etats Unis, contre le glyphosate, produit phare de Monsanto. En France, le pesticide est également dans la ligne de mire du gouvernement qui entend l'interdire d'ici à 2021.

De quoi plomber la confiance des investisseurs dans les performances du géant pharmaceutique allemand. L'action Bayer s'échange actuellement à 67,61 euros contre 98 euros il y a un an. 

 

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

26/08/2019 - 12h15 -

Tant mieux, que leur cours chutent, ils font (avec d'autres groupes) chuter le cours de la biodiversité et de l’agriculture paysanne depuis bien trop longtemps. Soutient total de tous les agriculteurs et manifestants prêts à montrer qu'un autre agriculture est possible. CONSOMMATEURS : NOUS AVONS AUSSI UN RÔLE A JOUER.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle