Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

L'Abeille innove dans le soda à haute teneur en fruits

, , ,

Publié le

Ce spécialiste des sodas et jus de fruits a investi 13 millions d'euros à Cholet dans un process permettant de pasteuriser les boissons gazeuses selon un procédé inspiré de la laiterie.

L'Abeille innove dans le soda à haute teneur en fruits
Ligne d'embouteillage sur le site de L'Abeille à Cholet (Maine-et-Loire).
© L'Abeille

L'Abeille, spécialiste des boissons sans alcool, inaugure le 21 septembre 2012 à Cholet (Maine-et-Loire) sa cinquième ligne d'embouteillage. Cet équipement, qui fonctionne déjà depuis plusieurs mois, est présenté comme une innovation encore unique en France. "Nous avons appliqué le process de la laiterie aux jus de fruits gazéifiés", explique Jean-Claude Oliver, le directeur de cette entreprise de 140 personnes.

Cette ligne aseptique, représentant un coût de 13 millions d'euros, le double d'une ligne traditionnelle, permet de pasteuriser les boissons gazeuses et de réaliser un remplissage en zone stérile. La nouvelle ligne, pouvant traiter des formats de 25 centilitres à deux litres, permet de produire des boissons gazeuses contenant 50 % à 100 % de jus de fruits contre 2 % à 30 % pour les sodas classiques à base de fruits. Elle offre aussi l'avantage de se passer de conservateurs, d'arômes artificiels et de sucres ajoutés.

L'entreprise, qui réalise 80 % de son activité avec la grande distribution, a notamment accompagné Système U dans la refonte de sa gamme vers des boissons sans conservateurs. La mise en place du nouvel outil s'est accompagnée de 25 recrutements et d'un important effort de formation. A terme, la mise en place d'une seconde ligne de ce type est envisagée en remplacement d'un équipement plus ancien.

L'Abeille a réalisé l'année dernière un chiffre d'affaires de 50 millions d'euros, pour une production de 165 millions de bouteilles, contre 48 millions d'euros l'année d'avant et 44 millions d'euros en 2009. Son volume d'activité a doublé en dix ans.

La société appartient depuis 2009 au groupe familial LSDH, basé à Saint-Denis-de-l'Hôtel (Loiret), laquelle rassemble quatre unités de productions de jus de fruits et soft drink totalisant 950 salariés et 500 millions d'euros de chiffre d'affaires.

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus