L'abattoir Doux de Pleucadeuc liquidé, 147 salariés licenciés

Sans surprise, le tribunal de commerce de Quimper vient de liquider l'abattoir de dindes de Doux situé à Pleucadeuc (Morbihan), le groupe propose 90 solutions de reclassements.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

L'abattoir Doux de Pleucadeuc liquidé, 147 salariés licenciés

La liquidation judiciaire de l'abattoir de volailles du groupe Doux situé à Pleucadeuc (Morbihan) prononcée le 14 mai par le tribunal de commerce de Quimper (Finistère) met au chômage 147 salariés. Le groupe Doux va proposer une solution de reclassement dans ses différents sites à 90 d'entre eux.

Aucun repreneur ne s'étant déclaré au cours des derniers jours pour racheter cet abattoir de dindes qui "perdait des millions d'euros par an", explique-t-on à la direction générale du groupe volailler, le tribunal n'avait pas d'autre choix que de prononcer la fermeture définitive de ce site.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Le groupe Doux va désormais aborder une nouvelle étape puisque vendredi 17 mai, il réunit un Comité central d'entreprise à son siège social de Chateaulin (Finistère) pour présenter à ses partenaires sociaux les principaux contours de son projet de plan de continuation. Le 21 mai, la direction du groupe ira le soumettre en audience au tribunal de commerce de Quimper.

Selon toute vraisemblance, les juges consulaires vont accorder à l'industriel quelques semaines supplémentaires pour sa période de redressement judiciaire qui s'achève théoriquement fin mai. D'ici au prochain été, Doux devrait être en mesure de présenter la teneur exacte de son plan de continuation. Il passera sans doute par la transformation en capital de tout ou partie de la créance de 142 millions d'euros de la banque Barclays.

La famille Doux restera actionnaire mais à un niveau minoritaire. La direction actuelle signale que les deux divisions du groupe réparties entre le grand export et les produits élaborés, sont à l'équilibre voire bénéficiaires. C'est la raison pour laquelle Doux annonce avoir procédé à 400 recrutements supplémentaires au cours des derniers mois.

Stanislas du Guerny

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    DOUX
    DOUX
ARTICLES LES PLUS LUS