L’abattoir Doux de Chantonnay se prépare à la fermeture

Alors que le groupe Doux s’achemine vers une liquidation judiciaire, son abattoir de Chantonnay (Vendée) est a priori exclu d’un possible périmètre de rachat. A moins d’une solution de dernière heure, ses 300 emplois sont condamnés.

Partager
L’abattoir Doux de Chantonnay se prépare à la fermeture
Une cellule de reclassement déjà mise en place pour les salariés de Doux à Chantonnay.

On voit mal ce qui pourrait sauver l’usine Doux de Chantonnay, en Vendée, alors que le dossier du groupe volailler, filiale de Terrena, sera examiné le 4 avril au tribunal de commerce de Rennes (Ille-et-Vilaine), le groupe s’acheminant vers une liquidation judiciaire. Déjà, le site vendéen, qui emploie près de 300 salariés dont 120 intérimaires, n’était pas inclu dans le périmètre de reprise visé par le groupe ukrainien MHP, unique candidat à la reprise de Doux. Sauf proposition de dernière heure, l’abattoir de Chantonnay, qui produit chaque jour 190 000 poulets congelés pour l’export au Moyen Orient, est donc promis à la fermeture sans que l’on en connaisse encore la date.

Localement, les salariés tablent sur un accompagnement du groupe coopératif Terrena, qui détient Doux et qui envisageait, dans son plan de transformation de 2017, une spécialisation du site sur le marché halal.

Une cellule de reclassement déjà mise en place

Depuis le 19 mars, une cellule de reclassement est en place. Elle a déjà été sollicitée par une soixantaine de salariés. Terrena a également missionné le cabinet de ressources humaines Altedia, lequel a contacté les acteurs vendéens de l’agroalimentaire tels que le volailler Maître Coq (LDC), Sodebo, La Boulangère… Des postes seront également proposés au sein de Galliance, groupe volailler né de la reprise par Doux et de la branche volaille de Terrena (Gastronome). Ce reclassement devrait donc être facilité par la situation de quasi plein emploi que connaît actuellement le bocage vendéen.

En attendant, la CFDT craint que le site soit, dans cette ultime période d’activité, déstabilisé par le départ d’intérimaires allant chercher sans attendre des missions ailleurs.

Emmanuel Guimard

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

DOUX

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Inspecteur Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Saint-Paul-Trois-Châteaux

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

62 - Boulogne-sur-Mer

Démolition de bâtiments et de hangars à Capécure - Port de Commerce

DATE DE REPONSE 26/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS