L'Usine Aéro

L’A400M remis en piste

, , ,

Publié le

Les sept Etats partenaires du projet sur l’avion militaire ont accepté une renégociation des coûts et de l’échéancier de l’avion de transport militaire.

Vendredi dernier, les ministres de la Défense des 7 états partenaires du programme de l’A400M se sont réunis au Castellet dans le Var, pour trouver un terrain d’entente sur le futur de l’A400 M.

Résultat, l’avion développé par Airbus voit ses chances de survie multipliées grâce à la signature d’un accord de principe entre les 7 pays portant sur la renégociation des conditions financières, les spécificités de l’appareil et l’échéancier.  Sur ce dernier point, l’appareil devra être livré fin 2009. Une date improbable vu l’avancée des travaux qui porterait plutôt le premier vol début 2010 et les premières livraisons au mieux fin 2012.

Ces multiples retards entraîneront un surcoût d’environ un milliard d’euros pour un coût total du programme d’environ 20 milliards. Les pays partenaires ont déjà dépensé 5,7 Milliards dans ce programme. Vendredi, c’est néanmoins un nouveau départ qu’a obtenu le ministre de la Défense Hervé Morin pour qui « la volonté européenne l’a emporté. » Preuve en est, les anglais qui ont un temps menacé de s’achalander auprès des américains sont rentrés dans le rang en espérant que « le nouveau calendrier sera tenu. » Pour sa part Louis Gallois, le PDG d’EADS a fait part de sa « satisfaction » et déclaré qu’il y avait maintenant « un cadre pour  les négociations. »

Au total les 7 pays partenaires, (France, Allemagne, Grande-Bretagne, Belgique, Luxembourg, Espagne et Turquie) se sont engagés à acheter un total de 192 appareils. Reste qu’une nouvelle réunion ministérielle  aura lieu au mois d’octobre en Allemagne pour une signature espérée de l'accord vers la fin de l'année à Seville (Espagne) simultanément avec le premier vol de l’avion.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte