L'Usine Aéro

[Vidéo] L'Airbus A330 MRTT Phénix appelé en renfort pour transporter les malades du Covid-19

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo À peine mis en service, l'A330 MRTT Phénix, nouvel appareil ravitailleur de l'armée française, est mis à contribution. Grâce à un module de réanimation installé à son bord, il est capable de transporter des malades du Covid-19 entre différents hopitaux.

[Vidéo] L'Airbus A330 MRTT Phénix appelé en renfort pour transporter les malades du Covid-19
Ces nouveaux avions ravitailleurs de l'armée aident au transport des malades.
© ADJ FABRE Olivier / Ministère des Armées

La France fait appel à l'A330 MRTT Phénix dans la lutte contre le Covid-19. Le ministère des Armées a annoncé le 18 mars l'utilisation de l'appareil ravitailleur. Grâce à son MOdule de Réanimation pour Patient à Haute Élongation d’Évacuation (Morphee), il permet l'évacuation sanitaire de patients en état grave .

Les 18 et 21 mars, l'avion a décollé de la base aérienne 125 d'Istres (Bouches-du-Rhône), direction l'aéroport de Bâle-Mulhouse. Six premiers malades ont ainsi été envoyés vers les Hôpitaux d’instruction des armées Laveran (Marseille) et Sainte-Anne (Toulon). Six autres ont été récupérés et transférés vers le CHU de Bordeaux.

Un service de réanimation volant

Le module Morphee permet à l'A330 Phénix de devenir un "véritable service de réanimation volant", précise un communiqué. En plus du matériel médical, une équipe allant jusqu'à 24 personnes peut être transportée : six à douze membres d’équipage en fonction de l’élongation, et douze membres du Service de santé des armées (SSA) pour la prise en charge des blessés. Ce dernier effectif peut être renforcé "selon les besoins de certains patients", ajoute le communiqué. Depuis sa première utilisation en 2008 au Kosovo, Morphee a servi à cinq reprises. C'est la première fois qu'il est utilisé sur le sol français.

Avec sa charge utile maximale de 45 tonnes et sa capacité de transport de plus de 100 tonnes de carburant, l'A330 Phénix a été choisi par l'armée française pour ravitailler en vol ses Rafale. Au total, quinze A330 MRTT Phénix sont prévus dans la loi de programmation militaire et douze sont déjà financés. Six doivent être livrés d’ici à 2022, le reste d’ici à 2024. En octobre 2019, deux premiers exemplaires avaient été mis en service opérationnel.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte