L'offre de McKesson sur Celesio échoue

FRANCFORT (Reuters) - Le grossiste pharmaceutique américain McKesson a dit lundi qu'il n'avait pu rallier suffisamment de soutiens à son offre de 8,4 milliards de dollars (6,1 milliards d'euros) sur le distributeur pharmaceutique allemand Celesio.

Partager

McKesson avait la semaine dernière relevé son offre sur Celesio à 23,50 euros par action contre 23 euros auparavant, sous la pression du fonds spéculatif Elliott, devenu le deuxième actionnaire de Celesio après Franz Haniel & Cie.

Le groupe américain a précisé qu'il n'avait pu réunir les 75% de promesses de vente nécessaires à la poursuite de son OPA.

"Nous sommes bien positionnés et continuerons de prospecter toute opportunité de renforcer notre entreprise par le biais d'une démarche d'allocation du capital disciplinée", a réagi le PDG de McKesson John Hammergren.

Celesio a dit regretter que l'offre n'ait pas abouti, tout en se disant lui aussi "bien positionné stratégiquement".

Franz Haniel, qui a 50,01% du capital de Celesio et avait accepté la première offre, déplore pareillement l'échec. "Nous pouvons à présent prendre notre temps chez Haniel pour analyser la situation calmement et envisager toutes les possibilités", a dit le président du directoire Stephan Gemkow dans un communiqué.

Personne chez Elliott n'était disponible dans l'immédiat.

Harro ten Wolde, Wilfrid Exbrayat pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS