L'Etat récolte 2,8 milliards d'euros avec les fréquences 700 MHz

PARIS (Reuters) - L'Etat français va récolter 2,8 milliards d'euros avec la fin, mardi, du processus d'enchères pour de nouvelles fréquences télécoms, dont les opérateurs Orange et Free (Iliad) se sont comme prévu taillé la part du lion, a-t-on appris de plusieurs sources du secteur.

Partager

L'Autorité française de régulation des télécoms (Arcep), qui organisait la vente de six blocs de fréquences dans la bande des 700 MHz, s'est refusée à tout commentaire, indiquant qu'elle ferait une communication sur ce sujet après la clôture de la Bourse de Paris.

Les enchères, qui avaient débuté lundi, ont fait modestement grimper le prix par bloc à 466 millions d'euros contre un prix de réserve initialement fixé à 416 millions, permettant à l'Etat d'engranger 300 millions de plus que prévu.

Considérés comme les opérateurs ayant le plus besoin de ces fréquences dites "en or", Orange et Iliad ont chacun acquis deux lots, ont indiqué les sources, confirmant des informations de presse. Numericable-SFR et Bouygues Telecom (Bouygues) ont quant à eux obtenu un bloc chacun.

"Les enchères se sont terminées rapidement (...) avec une prime modeste de 12% par rapport à ce qui était déjà un prix de réserve élevé (...)", estiment les analystes de Barclays dans une note, en jugeant ce résultat sans surprise.

Situées dans la bande basse des 700 MHz, les fréquences proposées aux enchères étaient particulièrement attractives car efficaces à l'intérieur des bâtiments et sur de longues distances.

L'opération apparaissait incontournable pour Free, dernier arrivé sur le marché du mobile et à ce titre moins bien pourvu en fréquences.

"Ces 10 Mhz supplémentaires de fréquences devraient sensiblement aider Iliad à rattraper son retard en termes de couverture et de capacités dans le mobile en France", jugent les analystes de Barclays.

En Bourse, l'action Iliad gagne plus de 4% en fin de séance à Paris.

Numéro un français des télécoms, Orange confirme quant à lui son statut en obtenant également deux blocs, ce qui porte à 30 MHz sa capacité totale dans les basses fréquences.

La mise en vente des fréquences constituait un moment de vérité pour le secteur en obligeant les opérateurs à sortir leur carnet de chèque alors qu'ils commencent tout juste à se remettre de la guerre des prix qui a chamboulé les télécoms français depuis 2012.

Les opérateurs devront patienter pour pouvoir utiliser ces précieuses fréquences, jusque-là utilisées par les chaînes de télévision, leur transfert devant s'étaler de 2017 à 2019 à l'exception de l'Ile-de-France où il pourra se faire dès 2016.

Leur attribution est assortie d'un catalogue d'obligations, notamment en matière de couverture dans les transports.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

ILIAD

BOUYGUES TELECOM

ORANGE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS