L'accord avec la justice pourrait coûter 9 milliards à JPMorgan

par Aruna Viswanatha et David Henry

Partager

NEW YORK/WASHINGTON (Reuters) - L'accord préliminaire trouvé entre la banque JPMorgan et la justice américaine d'un montant de 13 milliards de dollars pourrait ne lui coûter que 9 milliards de dollars, parce que la majorité du compromis est déductible des impôts de la banque, a-t-on appris mardi de deux sources proches du dossier.

Sous certains conditions, les établissements bancaires peuvent déduire les règlements légaux du montant de leurs impôts, sauf quand ils ont été condamnés à des pénalités qui résultent d'infractions à la loi.

Le résultat final de la négociation entre JPMorgan et Washington pourrait avoir un impact spectaculaire sur le montant que la banque versera, mais également sur la perception qu'en aura l'opinion publique et sur ses chances de servir de modèle au règlement des litiges entre d'autres banques et les Etats-Unis.

Selon une des sources, 2 milliards de dollars seront versés au titre d'amende. Une autre tranche, de 4 milliards de dollars prendra la forme d'une aide en direction d'emprunteurs en difficultés et elle est déductible des impôts de JPMorgan.

La question du statut des 7 milliards de dollars restants reste floue, mais l'essentiel, voire l'intégralité, devrait être déductible.

Cette somme est censée dédommager des investisseurs qui avaient acquis des créances immobilières auprès de JPMorgan, ainsi que de Bear Stearns et Washington Mutual, passées sous son contrôle durant la crise financière.

Si au final, 11 milliards de dollars s'avéraient déductibles des impôts de JPMorgan, en se basant sur un taux d'imposition de 38%, la banque pourrait réaliser une économie de 4,18 milliards de dollars, explique Robert Willens, fiscaliste.

Rien n'empêche toutefois le gouvernement américain de négocier avec la banque pour qu'elle se dispense de faire valoir l'ensemble de ses droits sur une partie des montants déductibles, estime Robert Willens.

Vendredi, certaines sources avaient rapporté que JPMorgan Chase avait conclu un accord provisoire de quatre milliards de dollars pour mettre fin aux poursuites de l'agence fédérale de financement du logement (Federal Housing Finance Agency, FHFA) qui l'accusait d'avoir trompé les sociétés publiques de refinancement sur la qualité des titres adossés à des prêts hypothécaires qu'elle leur a vendus lors la bulle immobilière.

Cette somme était comprise dans un accord global de 13 milliards passé avec le ministère de la Justice.

JPMorgan, numéro un du secteur bancaire aux Etats-Unis par les actifs, a annoncé il y a huit jours sa première perte trimestrielle depuis l'arrivée de Jamie Dimon à sa tête, conséquence de l'accumulation des enquêtes réglementaires et judiciaires qui ont coûté 7,2 milliards de dollars au groupe sur les trois derniers mois.

Aruna Viswanatha et David Henry,; Nicolas Delame pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS