Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

KWS présente une offre pour les semences potagères de Bayer

, , , ,

Publié le

FRANCFORT (Reuters) - Le spécialiste allemand de la sélection végétale KWS Saat joue les trouble-fête en présentant mardi une offre pour les semences potagères de Bayer, une activité que ce dernier a déjà accepté de céder au chimite BASF dans le cadre de son rachat de Monsanto.

KWS présente une offre pour les semences potagères de Bayer
Le spécialiste allemand de la sélection végétale KWS Saat joue les trouble-fête en présentant mardi une offre pour les semences potagères de Bayer, une activité que ce dernier a déjà accepté de céder au chimite BASF dans le cadre de son rachat de Monsanto. /Photo d'archives/REUTERS/Ina Fassbender
© Ina Fassbender

L'offre pour la division Nunhems est non contraignante et KWS a refusé d'en dévoiler les conditions financières.

"Si Nunhems était racheté par KWS, le secteur agricole, les agriculteurs tout comme les consommateurs, tireraient avantage de cette cession à une entreprise de semences indépendante, sans division agrochimique", déclare KWS dans un communiqué.

L'action KWS Saat abandonne 0,5% à l'ouverture de la Bourse de Francfort. "Nunhems vaut 1,5 milliard d'euros, presque la totalité de la capitalisation boursière de KWS. Cela ne serait-il pas un peu trop gros à avaler pour KWS ?", se demande un trader à Francfort.

La Commission européenne a autorisé BASF fin avril à racheter sous conditions certains actifs de Bayer, dont ses semences potagères. Bayer vend lui-même des actifs en échange du feu vert, obtenu fin mars, au rachat de Monsanto pour près de 51 milliards d'euros.

Bayer devrait également obtenir le feu vert des autorités antitrust américaines pour la reprise du semencier américain d'ici fin mai à moins d'une complication de dernière minute, ont rapporté fin avril deux sources proches du dossier.

 

(Christoph Steitz et Patricia Weiss, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus