Kudlow défend les éventuelles nominations de Cain et de Moore à la Fed

WASHINGTON (Reuters) - De hauts responsables de la Maison blanche ont défendu dimanche le projet de Donald Trump de nommer deux de ses fidèles soutiens politiques au conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale, écartant les controverses sur leur vie personnelle et leurs compétences.
Partager
Kudlow défend les éventuelles nominations de Cain et de Moore à la Fed
De hauts responsables de la Maison blanche, Larry Kudlow (photo) et Mick Mulvaney, ont défendu dimanche le projet de Donald Trump de nommer deux de ses fidèles soutiens politiques au conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale, écartant les controverses sur leur vie personnelle et leurs compétences. /Photo d'archives/REUTERS/Jim Young

Dans des émissions de télévision, Larry Kudlow et Mick Mulvaney, respectivement conseiller économique et secrétaire général par intérim de la Maison blanche, ont défendu le projet du président américain de nommer Stephen Moore, commentateur économique affilié à un groupe de réflexion conservateur, et Herman Cain, ex-dirigeant d'une chaîne de livraison de pizzas et ancien candidat à la candidature présidentielle, aux postes vacants au conseil des gouverneurs de la banque centrale.

"Le président soutient ces deux messieurs", a déclaré Larry Kudlow lors de l'émission de CNN, "State of Union".

"Il y a deux sièges vacants. Le président a parfaitement le droit de nommer des personnes qui partagent sa philosophie économique.

Ni Stephen Moore ni Herman Cain n'ont été encore officiellement nommés et leurs antécédents doivent encore être examinés.

Herman Cain s'est lancé en 2012 dans la course à la candidature républicaine pour la présidence des Etats-Unis, mais sa popularité a souffert des accusations de harcèlement sexuel portées par plusieurs femmes, qu'il a niées.

Interrogé sur ces accusations, Larry Kudlow a déclaré: "Nous procédons à un processus de contrôle (...) qu'il s'agisse de juges de la Cour suprême ou de nombreuses autres choses, les accusations sont nombreuses. Elles ne débouchent pas forcément."

"Je pense qu'Herman serait un grand membre de la Fed", a pour sa part déclaré Mick Mulvaney sur Fox News Sunday.

(Doina Chiacu; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Eric Faye)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

La vision d'un manager... de brigade en cuisine

Dans le Podcast Inspiration, Cyril Bosviel, chef à l'institut Paul Bocuse à Lyon, répond aux questions de Christophe Bys. Il revient sur ses débuts, son parcours de chef cuisinier mais...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 10/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

78 - St Germain en Laye

Entretien de linge de table dans les bâtiments communaux

DATE DE REPONSE 04/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS