Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

KS Kolbenschmidt France va supprimer 144 emplois en Moselle

, , ,

Publié le

Le fabricant de piston KS Kolbenschmidt France qui emploie 144 salariés à Basse-Ham (Moselle) devrait cesser son activité industrielle début 2018.

KS Kolbenschmidt France va supprimer 144 emplois en Moselle
KS Kolbenschmidt France à Basse-Ham devrait fermer ses portes début 2018
© KS Kolbenschmidt

Le fabricant de pistons pour l’automobile KS Kolbenschmidt France, à Basse-Ham (Moselle), a engagé le 24 août 2017 une procédure d’information-consultation de son comité d’entreprise en vue de stopper son activité industrielle début 2018. Avec 144 salariés en CDI, cette filiale de l’allemand Rheinmetall Automotive n’était plus en mesure d’affronter la concurrence mondiale sur un marché sur capacitaire.

"Ces dernières années, Kolbenschmidt a entrepris des efforts considérables pour préserver sa compétitivité et trouver de nouveaux débouchés commerciaux. Le manque de compétitivité financière au niveau international n’a cependant pas permis d’engranger de nouvelles commandes", déplore Martial Habay, président de KS Kolbenschmidt.

Une petite partie des salariés pourrait être reclassées à Basse-Ham au sein d’une autre filiale de l’actionnaire allemand : le spécialiste des pompes à eau Pierburg Pump Technology France. Onze Kolbenschmidt avaient déjà rejoint Pierburg en 2016 dans le cadre de mutations concertées.

Deux plans de sauvegarde depuis 2009

La production de pistons pour l’automobile de Rheinmetall Automotive (12 000 salariés, 2,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires) est désormais concentrée en Europe sur un site en République tchèque, en Asie et sur le continent américain. La cessation d’activité de KS Kolbenschmidt France marque l’épilogue de l’histoire industrielle de l’ancienne "Société mosellane de pistons" fondée par Renault. Cédée en 1989 au groupe allemand, l’entreprise a été marquée ces dernières années par deux plans de sauvegarde synonymes de disparition de 160 emplois. Le premier en 2009 était lié à la crise économique, le second, en 2013, devait redonner de la compétitivité à l’entreprise chahutée par la concurrence internationale. KS Kolbenschmidt France a réalisé un chiffre d’affaires de 20,9 millions d’euros en 2016.

Philippe Bohlinger

Réagir à cet article

Retrouvez l’actualité des sociétés citées dans cet article

Investissements, dirigeants, production, ...

avec Industrie Explorer

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus