KS Kolbenschmidt France va supprimer 144 emplois en Moselle

Le fabricant de piston KS Kolbenschmidt France qui emploie 144 salariés à Basse-Ham (Moselle) devrait cesser son activité industrielle début 2018.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

KS Kolbenschmidt France va supprimer 144 emplois en Moselle
KS Kolbenschmidt France à Basse-Ham devrait fermer ses portes début 2018

Le fabricant de pistons pour l’automobile KS Kolbenschmidt France, à Basse-Ham (Moselle), a engagé le 24 août 2017 une procédure d’information-consultation de son comité d’entreprise en vue de stopper son activité industrielle début 2018. Avec 144 salariés en CDI, cette filiale de l’allemand Rheinmetall Automotive n’était plus en mesure d’affronter la concurrence mondiale sur un marché sur capacitaire.

"Ces dernières années, Kolbenschmidt a entrepris des efforts considérables pour préserver sa compétitivité et trouver de nouveaux débouchés commerciaux. Le manque de compétitivité financière au niveau international n’a cependant pas permis d’engranger de nouvelles commandes", déplore Martial Habay, président de KS Kolbenschmidt.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Une petite partie des salariés pourrait être reclassées à Basse-Ham au sein d’une autre filiale de l’actionnaire allemand : le spécialiste des pompes à eau Pierburg Pump Technology France. Onze Kolbenschmidt avaient déjà rejoint Pierburg en 2016 dans le cadre de mutations concertées.

Deux plans de sauvegarde depuis 2009

La production de pistons pour l’automobile de Rheinmetall Automotive (12 000 salariés, 2,7 milliards d’euros de chiffre d’affaires) est désormais concentrée en Europe sur un site en République tchèque, en Asie et sur le continent américain. La cessation d’activité de KS Kolbenschmidt France marque l’épilogue de l’histoire industrielle de l’ancienne "Société mosellane de pistons" fondée par Renault. Cédée en 1989 au groupe allemand, l’entreprise a été marquée ces dernières années par deux plans de sauvegarde synonymes de disparition de 160 emplois. Le premier en 2009 était lié à la crise économique, le second, en 2013, devait redonner de la compétitivité à l’entreprise chahutée par la concurrence internationale. KS Kolbenschmidt France a réalisé un chiffre d’affaires de 20,9 millions d’euros en 2016.

Philippe Bohlinger

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS