Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Kronenbourg lance son hackathon pour innover

Gaëlle Fleitour

Publié le

Pour se différencier sur un marché de la bière de plus en plus concurrentiel, le brasseur Kronenbourg, numéro 2 du marché de la bière en France, tente la co-création, en lançant le premier hackathon du secteur.

Kronenbourg lance son hackathon pour innover
Le brasseur Kronenbourg lance son premier hackathon pour tenter de se différencier sur un marché de la bière de plus en plus concurrentiel.

Bonne nouvelle, le marché de la bière est reparti depuis trois ans, avec une croissance annuelle de l’ordre de 3% en volume, et même plus en valeur, et une moyenne de dix achats "bière" par an en magasin par les Français. Mauvaise nouvelle pour les fabricants, il est de plus en plus concurrentiel, avec une offre pléthorique entre bières de dégustation, bières aromatisées, sans alcool, mais aussi la montée en puissance des micro-brasseries… Pour se différencier, il faut donc innover, et faire connaître sa marque... tout en respectant la loi Evin qui encadre strictement la publicité sur l’alcool.

Bataille avec Heineken

Fondé en Alsace en 1664 mais désormais filiale du groupe Carlsberg, Kronenbourg est le deuxième brasseur sur le marché hexagonal avec 30% de parts de marché (via sa marque éponyme, mais aussi 1664, Grimbergen…) derrière Heineken, chacun frôlant le milliard d’euros de chiffre d’affaires. Tous deux bataillent à coups de nouveaux lancements et d’innovations. "Nous avons gagné près d’un point de part de marché sur ces trois dernières années", se félicite Marc Vermeulen, le PDG de Kronenbourg SAS.

Mais comment trouver l’idée qui pourra succéder à la première bouteille de 33 cl capsulée et consignée, au premier pack de six bouteilles vendu en supermarché ? La réponse naîtra peut-être ce jeudi 20 avril. Dans la foulée de grands groupes de la high tech ou, plus près de nous, du numéro deux mondial des vins et spiritueux Pernod Ricard, le brasseur français lance dans la soirée du mardi 18 avril son hackathon. Il mise sur la "cocréation" pour "générer des idées audacieuses et nouvelles" au sein d’un espace éphémère au cœur de Paris.

Réinventer des concepts de lieux, de recyclage...

Designers, salariés de la grande distribution (Carrefour…), maître-brasseurs de Kronenbourg, sociologues, consommateurs, entrepreneurs… Ils étaient 200 à plancher ce mardi autour de quatre thématiques : produire et consommer local pour soutenir les savoir-faire de proximité ; les lieux et modes de consommation de demain ; développer l’éco-responsabilité autour du tri et du recyclage ; et enfin mieux-vivre au quotidien grâce au digital.

Quatre projets sortiront de cette première soirée de brainstorming, et seront ensuite développés durant deux jours, avant d’être présenté à un jury hétéroclite, avec des représentants de Kronenbourg, Franprix, start-up, d’une agence de communication, et de l’incubateur de l’EM Lyon, qui hébergera durant trois mois le projet gagnant. S’il est ensuite suffisamment viable, ce dernier bénéficiera aussi du financement sous forme de mécénat du brasseur, à hauteur de 10 000 euros. Nouveau concept de lieu, procédé innovant de recyclage… Ce ne sera pas une nouvelle bière qui en sortira, mais une idée pour enrichir l’univers de Kronenbourg, espère-t-il.

Gaëlle Fleitour

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle