Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Kraft Heinz nomme à sa tête Miguel Patricio, vétéran d'AB Inbev

Publié le

(Reuters) - Kraft Heinz a nommé lundi Miguel Patricio, un ancien d'Anheuser-Busch InBev, au poste de directeur général en remplacement de Bernardo Hees, un changement annonciateur d'un virage stratégique après des années de compression des coûts.

Kraft Heinz nomme à sa tête Miguel Patricio, vétéran d'AB Inbev
Kraft Heinz a nommé lundi Miguel Patricio, un ancien d'Anheuser-Busch InBev, au poste de directeur général en remplacement de Bernardo Hees, un changement annonciateur d'un virage stratégique après des années de compression des coûts. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann
© Arnd Wiegmann

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

En février, le géant américain de l'agroalimentaire avait plongé en Bourse après l'annonce de dépréciations d'actifs de 15,4 milliards de dollars (13,7 milliards d'euros), d'une réduction de son dividende et d'une enquête de la Securities and Exchange Commission (SEC), le gendarme de Wall Street, sur ses méthodes comptables.

Dans une interview publiée lundi par le Wall Street Journal, Miguel Patricio dit vouloir réorienter la stratégie du groupe pour endiguer l'affaiblissement de ses marques.

Kraft Heinz est contrôlé par le fonds brésilien 3G Capital, connu pour son modèle de réduction extrême des coûts, qui avec la société Berkshire Hathaway de Warren Buffett détient plus de 50% du capital du groupe.

Miguel Patricio a passé une vingtaine d'années passées chez le brasseur Anheuser-Busch, occupant en dernier lieu le poste de directeur du marketing, et il avait avant cela fait ses classes chez Philip Morris, Coca-Cola et Johnson & Johnson. Il prendra ses nouvelles fonctions le 1er juillet.

3G Capital est aussi un actionnaire "significatif" d'AB Inbev depuis 1989 à travers plusieurs filiales, selon le site internet du fonds brésilien spécialisé dans les rachats d'entreprises.

"Le changement à la tête de Kraft Heinz est bienvenu", commente Jason Benowitz, gérant chez Roosevelt Investment Group, qui avait par le passé des actions du groupe en portefeuille.

"Cela montre que la direction et le conseil d'administration comprennent la gravité des défis auxquels est confronté le groupe. Kraft Heinz (...) ne peut plus prospérer sur des réductions de coûts."

L'action KHC gagne 1,4% à 33,43 dollars à Wall Street en début de séance en réaction à la nomination de Miguel Patricio mais elle reste en baisse de 23% depuis le début de l'année, à comparer à un gain de 15% pour l'indice S&P 500 des aliments et de la viande conditionnés.

Le titre a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis la fusion de H.J. Heinz Co et Kraft Foods Group qui a donné naissance au groupe en 2015.

(Uday Sampath et Nivedita Balu à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle