Kraft Heinz fait mieux que prévu, la demande reste soutenue sur fond de pandémie

(Reuters) - Kraft Heinz Co a publié mercredi des ventes et des bénéfices au-dessus des estimations au deuxième trimestre, la demande de snacks et de repas emballés s'étant poursuivie malgré la réouverture de l'économie américaine avec l'assouplissement des restrictions liées au COVID-19.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Kraft Heinz fait mieux que prévu, la demande reste soutenue sur fond de pandémie
Kraft Heinz Co a publié mercredi des ventes et des bénéfices au-dessus des estimations au deuxième trimestre, la demande de snacks et de repas emballés s'étant poursuivie malgré la réouverture de l'économie américaine avec l'assouplissement des restrictions liées au COVID-19. /Photo d'archives/REUTERS/Arnd Wiegmann

Les fabricants de produits alimentaires emballés ont été parmi les principaux bénéficiaires des restrictions imposées par la pandémie en 2020, qui ont obligé les gens à cuisiner davantage à la maison.

"Nous observons des signes indiquant que plusieurs comportements culinaires et alimentaires inspirés par la pandémie se maintiennent, même si la mobilité augmente et que les restrictions sont levées", a déclaré Carlos Abrams-Rivera, qui dirige l'activité du groupe aux Etats-Unis.

Les analystes s'attendent ainsi à ce que la hausse des ventes perdure, même si la croissance devrait ralentir par rapport aux niveaux sans précédent observés au plus forte de la pandémie l'an dernier.

Kraft, dont le siège social est à Chicago, prévoit une baisse comprise entre 0% à 5% de ses ventes organiques pour le trimestre en cours par rapport à l'année dernière, lorsque les ventes avaient bondi dans le contexte des restrictions liées à la pandémie.

Par rapport à la même période deux ans plus tôt, soit avant la pandémie, les ventes devraient toutefois progresser de 5% en données organiques.

Au deuxième trimestre clos le 26 juin, les ventes nettes du groupe ont légèrement diminué par rapport à l'année précédente pour atteindre 6,62 milliards de dollars (5,58 milliards d'euros), au-dessus du consensus à 6,55 milliards de dollars (5,52 milliards d'euros).

Hors éléments exceptionnels, Kraft a dégagé un bénéfice de 0,78 dollar par action, dépassant la prévision de 0,72 dollar, selon les données IBES de Refinitiv.

(Reportage Mehr Bedi et Praveen Paramasivam à Bangalore, version française Federica Mileo, édité par Blandine Hénault)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS