Kodak dépose son bilan, obtient une ligne de crédit

(Reuters) - Eastman Kodak, le pionnier de la pellicule photographique qui a apporté au monde les premières photos de la lune, a déposé son bilan jeudi et annoncé avoir obtenu une ligne de crédit de 950 millions de dollars sur 18 mois de la banque Citigroup.

Partager

Le groupe américain, qui n'a plus enregistré de bénéfice depuis 2007, avait tenté ces derniers temps de se restructurer en se diversifiant dans les appareils photo.

"Le conseil d'administration et la totalité de l'équipe de direction estiment que c'est une étape nécessaire et la chose qu'il convient de faire pour l'avenir de Kodak", a déclaré son PDG Antonio M. Perez, dans un communiqué.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Concrètement, Kodak et ses filiales américaines demandent à bénéficier de la protection du chapitre 11 de la loi sur les faillites devant un tribunal de New York. Les filiales étrangères ne sont pas concernées.

La chute de Kodak a déjà touché la ville de Rochester, dans l'Etat de New York, où le groupe a son siège. A l'époque de sa splendeur, Kodak y employait plus de 60.000 personnes. Aujourd'hui, les salariés ne sont plus que 7.000.

Kodak est conseillé par la banque d'affaires Lazard dans la recherche d'un acquéreur pour ses 1.100 brevets numériques.

La société est également aidée par la firme spécialisée en restructuration FTI Consulting, dont le vice-président Dominic DiNapoli a été nommé directeur de la restructuration de Kodak.

Nick Brown, Caroline Humer et Jonathan Stempel,; Danielle Rouquié pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS