Kobe Steel: Nouvelle fraude, démission du DG, le conseil remanié

TOKYO (Reuters) - Kobe Steel a fait savoir mardi qu'une enquête externe portant sur le scandale de falsification de données avait débouché sur une nouvelle affaire de comportement inadapté au sein de l'entreprise.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Kobe Steel: Nouvelle fraude, démission du DG, le conseil remanié
Kobe Steel a fait savoir mardi qu'une enquête externe avait débouché sur une nouvelle affaire de comportement inadapté au sein de l'entreprise. La société a également annoncé la démission du directeur général Hiroya Kawasaki (photo). /Photo prise le 6 mars 2018/REUTERS/Toru Hanai

Le troisième sidérurgiste japonais a également annoncé, à l'occasion d'une conférence de presse, la démission du directeur général Hiroya Kawasaki, confirmant des informations de presse de la veille.

Le successeur de Hiroya Kawasaki sera nommé après une réunion du conseil d'administration qui se tiendra bientôt, a ajouté Kobe Steel.

Annonçant les résultats de quatre mois d'enquête, Kobe Steel a aussi indiqué qu'il allait refondre son conseil d'administration pour s'assurer qu'un tiers de ses membres soient des administrateurs externes.

Le sidérurgiste, qui fournit les secteurs de l'automobile, de l'aviation et du ferroviaire dans le monde entier, avait admis en octobre avoir livré à quelque 500 de ses clients des produits aux caractéristiques falsifiées, provoquant une onde de choc dans l'ensemble de la chaîne logistique.

(Yuka Obayashi; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS