Knorr va supprimer 41 postes à Duppigheim

L'une des deux usines du site alsacien va recentrer son activité sur le conditionnement de soupes et de sauces et abandonner le mélange. 46 postes sur 390 sont menacés, tandis que 5 postes seraient créés sur le site Knorr Bestfoods France Industries de Duppigheim (Bas-Rhin).

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Knorr va supprimer 41 postes à Duppigheim

"Depuis 2010, les ventes de soupes et sauces déshydratées de Knorr ont chuté de 13 % en Europe, ce qui équivaut à la production d’un site." Partant de ce constat, Knorr (groupe Unilever) a décidé de réorganiser ses productions à l'échelle du continent. Sur le site Knorr Bestfoods France Industries de Duppigheim (Bas-Rhin), ce plan devrait se traduire par 46 suppressions de postes sur un effectif total de 390 personnes.

Délocalisation en Allemagne

C'est l'usine de soupes et de sauces déshydratées qui sera touchée. Elle emploie actuellement 190 salariés. L'autre usine du site, dédiée aux produits liquides, n'est pas concernée. Le plan de Knorr prévoit de regrouper en Allemagne l'activité de mélange des produits déshydratés. L'usine de Duppigheim va donc perdre cette compétence et se spécialiser dans le conditionnement.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Relocalisation d'Allemagne

"En parallèle, pour renforcer la compétitivité de Duppigheim et grâce à son savoir-faire dans le conditionnement, Unilever envisage d’y relocaliser la production de 12 000 tonnes de Maïzena aujourd’hui sous-traitées en Allemagne", précise la direction de l'entreprise.

Cette décision permettrait la création de 5 postes et placerait l'usine au deuxième rang européen au sein du groupe pour le conditionnement de produits déshydratés. La hausse des volumes d'environ 50 % augmenterait la rentabilité de l'usine. Elle nécessiterait d'investir dans l'installation d'une ligne à haute cadence, pour un montant non-communiqué.

En ce qui concerne les suppressions de postes, la direction indique que "28 postes seraient réservés dans le groupe en France et à proximité en Allemagne pour ceux qui le souhaiteraient, et plus d’une centaine de postes seraient identifiés dans des entreprises de la région de Duppigheim par un cabinet spécialisé."

Thomas Calinon

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS