KNOC lance une offre hostile sur Dana Petroleum

LONDRES/SEOUL (Reuters) - Le groupe pétrolier public sud-coréen Korea National Oil Corp (KNOC) a fait une offre hostile pour acquérir le britannique Dana Petroleum à hauteur de 2,9 milliards de dollars (2,2 milliards d'euros) en numéraire, traduisant la nécessité pour le pays d'accroître ses réserves de pétrole.

Partager

Séoul a mis cette année 6,5 milliards de dollars à disposition de la société pour concurrencer les autres groupes énergétiques asiatiques qui cherchent eux aussi à garantir leurs approvisionnements et subvenir aux besoins de leurs économies.

Certains groupes, chinois notamment, sont déjà passés devant KNOC pour des opérations de fusions-acquisitions plus importantes.

KNOC a affirmé s'être déjà assuré le soutien de 48,6% des actionnaires du groupe pétrolier. Pour mener l'opération à bien, le groupe doit toutefois obtenir l'approbation de 75% de l'actionnariat.

L'offre présente une prime de 59% par rapport au cours de clôture du titre Dana au 30 juin dernier, soit la veille du jour où le groupe a déclaré avoir été approché.

Cette opération pourrait ainsi constituer une nouvelle acquisition pour KNOC, après le rachat en octobre du canadien Harvest Energy pour 1,7 milliard de dollars.

Le titre Dana Petroleum bondissait de 5,55% vers 08h30 GMT.

Miyoung Kim, Matt Scuffham et Cho Mee-young, Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS