Klépierre a accéléré au 2e semestre, vise une nouvelle progression en 2018

PARIS (Reuters) - Klépierre a publié mercredi des résultats supérieurs à ses attentes au titre de 2017 et le groupe immobilier spécialisé dans les centres commerciaux a dit tabler sur une nouvelle progression cette année.

Partager

Son cash-flow net courant par action est ressorti à 2,48 euros en 2017, en hausse de 7,4% sur un an et au-dessus de son objectif initial qui était compris entre 2,35 euros et 2,40 euros.

Pour 2018, le groupe vise un cash-flow net courant par action entre 2,57 euros et 2,62 euros.

Jean-Marc Jestin, président du directoire de Klépierre, a évoqué lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes la poursuite attendue de l'amélioration de l'environnement macroéconomique et la reprise de l'inflation en Europe, "qui est de nature à pousser les salaires et la consommation".

L'an dernier, Klépierre a vu ses revenus locatifs nets des centres commerciaux croître de 3,3% à périmètre constant à 1.078,6 millions d'euros, avec un chiffre d’affaires des commerçants qui a accéléré au second semestre (+3,0%) pour ressortir en progression de 2,1% sur l’année à périmètre constant.

Jean-Marc Jestin s'est félicité du "retour assez soutenu" de la France, où les chiffres d’affaires des commerçants ont progressé de 2,4% l'an dernier.

Au final, l'actif net réévalué (ANR) de Klépierre s'établit à 39,60 euros, en hausse de 7,8% sur douze mois.

Interrogé sur les défis liés à la concurrence des géants du commerce en ligne comme l'américain Amazon, Jean-Marc Jestin a répondu que Klépierre avait pour stratégie d'implanter ses centres commerciaux dans des zones de chalandise importante et dans des zones de croissance économique et démographique.

"Demain, il y aura de l'Amazon et du 'physique', et il faut travailler sur le 'physique'", a-t-il dit.

Klépierre propose un dividende en espèces de 1,96 euro par action au titre de 2017, en hausse de 7,7% par rapport à celui de 1,82 euro de 2016.

En Bourse, avant ces annonces, Klépierre a clôturé à 34,18 euros mercredi, ce qui fait ressortir une capitalisation boursière de 10,745 milliards d'euros.

(Dominique Rodriguez, édité par Matthieu Protard)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS