Kléber Toul : la fermeture coûtera 130 millions d'euros

social

Partager

Deux mois après l'annonce de la fermeture de l'usine Kléber qui emploie 826 salariés à Toul (Meurthe-et-Moselle), la direction de Michelin, son propriétaire, évalue le coût de cette restructuration à 130 millions d'euros. Il comprend le financement du volet social du projet, la prise en compte de la dépréciation des équipements et des bâtiments ainsi que les investissements nécessaires à la réindustrialisation du site de Toul et à la revitalisation du bassin.

« Cette somme ne sera pas suffisante pour indemniser le personnel licencié », estime Pierre Kovalski, délégué CGT de l'entreprise. Selon le syndicat, une centaine de salariés accepteraient une mutation vers d'autres sites de Michelin et 80 autres seraient susceptibles de bénéficier de mesures d'âge. Les premières négociations sur le plan social débuteront au cours du comité central d'entreprise prévu le 11 décembre prochain.

De notre correspondante en Lorraine, Pascale Braun

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS