Kimberly-Clark va supprimer entre 1 100 et 1 300 postes

Kimberly-Clark a annoncé le 21 octobre la suppression de 1 100 à 1 300 emplois après la scission de son activité hygiène aux Etats-Unis le 31 octobre.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Kimberly-Clark va supprimer entre 1 100 et 1 300 postes

Le fabricant des mouchoirs Kleenex et des couches Huggies, Kimberly-Clark, va supprimer entre 1 100 et 1 300 postes, après la scission de son activité hygiène aux Etats-Unis le 31 octobre. Il employait 57 000 personnes au 31 décembre, dont 16 000 environ dans l'hygiène.

Il anticipe un coût de restructuration de 130 à 160 millions de dollars après impôt, dont 85 à 105 millions au quatrième trimestre, et des économies tirées de cette dernière de 120 à 140 millions de dollars avant impôt. Kimberly-Clark a réduit sa prévision de bénéfice par action annuel à 5,93-6,03 dollars contre 6,00-6,15 dollars auparavant. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donne 6,07 dollars.

hausse du chiffre d'affaires

Le groupe américain a sinon fait état mardi d'une hausse de 3,4% de son chiffre d'affaires trimestriel grâce à de fortes ventes dans des pays tels que le Brésil, la Chine, l'Afrique du Sud et le Vietnam. Il a dégagé un bénéfice net de 562 millions de dollars (1,50 dollar par action) au troisième trimestre contre 546 millions (1,42 dollar) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le BPA est de 1,61 dollar. Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 1,54 dollar et un C.A. de 5,36 milliards.

Avec Reuters

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS