Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Keyence réduit le temps des mesures

Laurent Rousselle , , , ,

Publié le

Keyence réduit le temps des mesures
L’appareil peut contrôler 100 pièces simultanément.
© cRéDIT PHOTO

Les besoins d’inspection sont fréquents dans l’industrie. Il s’agit, par exemple, de contrôler des prototypes et des échantillons, de vérifier la qualité d’une pièce en cours de production, d’inspecter la marchandise avant son expédition. Cette étape délicate requiert un temps plus ou moins important en fonction de l’instrument utilisé et de la maîtrise de ce dernier. Afin d’améliorer la productivité de cette opération, Keyence a complété sa série IM d’un système composé d’un contrôleur relié à un projecteur de profil.

La série IM-7000 promet de réduire les temps de mesure grâce à une interface intuitive. Il suffit de placer la pièce sous la caméra et d’appuyer sur un bouton. Grâce à la présence d’objectifs télécentriques de grand diamètre, il n’est plus nécessaire de régler l’emplacement de la pièce ni de procéder à la mise au point du système optique. L’appareil reconnaît la position et l’orientation de la cible. Quelque 99 cotes sont identifiées et mesurées, avec une répétabilité inférieure à +/- 1 m pour les mesures nécessitant un déplacement de la platine, et de +/- 0,5 m si la platine reste immobile. Jusqu’à 100 pièces identiques peuvent être contrôlées simultanément. Tout défaut de tolérance sur une cote est signalé en rouge sur l’écran.

Avec sa platine élargie, la série IM-7000 dispose d’un volume de mesure multiplié par quatre par rapport aux précédentes générations, rendant possible le traitement en une seule fois de pièces de plus grande taille ou en plus grand nombre. La vitesse élevée de la platine double le champ de vision, tout en opérant trois fois plus vite qu’un système classique. L’appareil peut calculer et afficher des indicateurs statistiques essentiels pour chaque caractéristique mesurée : conforme, maximum, minimum, sigma…

La gestion des données par lots a été améliorée. Les fonctions d’analyse intégrées facilitent la visualisation de certaines tendances du type « décroissance graduelle des valeurs mesurées », « accroissement des variations » ou « fluctuation cyclique des valeurs mesurées ». Les résultats de mesure peuvent être automatiquement transférés vers un tableur Excel. Il est d’ailleurs possible, grâce à l’ordinateur, d’ajouter ou de modifier des programmes réalisés sur l’appareil IM-6700 ou bien à partir d’un fichier CAO au format DXF. Un programme de mesure peut ainsi être créé même en cas d’absence physique de la pièce.

L’entreprise japonaise compte 5 670 collaborateurs dans le monde. Sa filiale France a réalisé un chiffre d’affaires de 31,7 millions d’euros en 2016. 

Pincipaux concurrents

  • Banner (États-Unis)
  • Baumer (Suisse)
  • Cognex (États-Unis)
  • Omron (Japon)
  • Pepperl+Fuchs (Allemagne)
  • Sick (Allemagne)

Caractéristiques

  • Capteur d’image CMOS 1’’ monochrome à 6,6 millions de pixels
  • Disque dur 500 Go
  • Champs de vision mode de mesure champ large 200 x 200 mm (4 x R50) ; mode de mesure haute précision 125 x 125 mm
  • Poids du contrôleur 8 kg environ
  • Poids de la tête 30 kg environ

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle