Kering renonce à utiliser de la fourrure animale

PARIS (Reuters) - Le groupe de luxe Kering a annoncé vendredi que ses marques de mode cesseraient totalement d'utiliser de la fourrure animale à compter des collections de l'automne 2022.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Kering renonce à utiliser de la fourrure animale
Le groupe de luxe Kering a annoncé vendredi que ses marques de mode cesseraient totalement d'utiliser de la fourrure animale à compter des collections de l'automne 2022. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

"En matière de bien-être animal (...), notre groupe a toujours démontré sa volonté de faire évoluer les pratiques au sein de sa chaîne d’approvisionnement et de l’ensemble du secteur. Le moment est venu de franchir un pas supplémentaire en mettant fin à l’utilisation de la fourrure dans toutes nos collections. Le monde a changé, nos clients ont évolué et le luxe doit naturellement s'y adapter", a déclaré le PDG de Kering, François-Henri Pinault, dans un communiqué.

Depuis Gucci, première marque à prendre cette initiative en 2017, toutes les maisons du groupe, notamment Balenciaga, Bottega Veneta, Alexander McQueen, Brioni et Saint Laurent, ont progressivement décidé de franchir ce pas, a ajouté Kering.

(Nicolas Delame et Jean-Stéphane Brosse, édité par Blandine Hénault)

0 Commentaire

Kering renonce à utiliser de la fourrure animale

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS