Kering dit chercher de possibles cibles de rachat

MILAN (Reuters) - Kering surveille le marché et cherche de possibles cibles de rachat, a fait savoir mardi son directeur général délégué Jean-François Palus, ajoutant que la récente acquisition du lunetier danois Lindberg n'empêchait pas de mener une opération plus importante.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Kering dit chercher de possibles cibles de rachat
Kering surveille le marché et cherche de possibles cibles de rachat, a fait savoir mardi son directeur général délégué Jean-François Palus, ajoutant que la récente acquisition du lunetier danois Lindberg n'empêchait pas de mener une opération plus importante. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

S'exprimant lors d'une conférence téléphonique avec des analystes après la publication des résultats semestriels du groupe de luxe français, dont les ventes ont presque doublé au deuxième trimestre grâce à sa marque Gucci, Jean-François Palus a déclaré que l'acquisition de Lindberg était une opération "complémentaire" n'excluant pas "un accord plus transformationnel".

Notant une pénurie de cibles potentielles dans le secteur du luxe, il a indiqué que Kering "surveille le marché", travaillant pour "trouver la meilleure cible à de très bonnes conditions". "C'est ce que nous avons fait au cours des dernières années écoulées et c'est ce que nous ferons à l'avenir", a-t-il ajouté.

(Reportage Silvia Aloisi et Mimosa Spencer; version française Jean Terzian, édité par Jean-Stéphane Brosse)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS