Keolis et RATP Dev vont exploiter la future liaison CDG Express

Malgré la plainte déposée par Transdev, l’Etat a désigné le groupement Hello Paris constitué de Keolis et de RATP Dev pour exploiter la future ligne devant relier la gare de l’Est à l’aéroport Charles-de-Gaulle.

Partager
Keolis et RATP Dev vont exploiter la future liaison CDG Express
Les futurs trains du CDG Express seront des Regiolis d'Alstom adaptés aux liaisons aéroportuaires.

Pour ceux qui craignaient que la future ligne CDG Express, qui permettra de relier le centre de Paris, via la Gare de l’Est au terminal 2 de l’aéroport Charles-de-Gaulle, ne soit pas prête pour les futurs Jeux Olympiques de 2024, c’est une bonne nouvelle.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a tranché selon un communiqué. "Conformément au règlement de la consultation, après analyse des offres remises par les candidats, et sur avis d’une commission consultative associant les membres de plusieurs administrations et présidée par un membre du CGEDD (Conseil Général à l’Environnement et au Développement Durable), le ministre d’État décide de retenir comme titulaire pressenti le groupement conduit par Keolis pour assurer l’exploitation du CDG Express. Cette décision ouvre une phase de mise au point du contrat qui, si elle aboutit favorablement, conduira à la signature du contrat d’ici la fin du mois de janvier 2019."

Un contrat d'exploitation de 15 ans

L’Etat a donc désigné, lundi 19 novembre, malgré la plainte déposée il y a quelques jours par Transdev devant l’Autorité de la concurrence, comme "titulaire pressenti" le groupement Hello Paris qui associe les opérateurs Keolis (groupe SNCF) et RATP Dev (RATP Group).

Ce groupement exploitera cette ligne longue de 32 kilomètres, où circuleront 12 rames Coradia Liner de type Regiolis construites par Alstom mais adaptées pour devenir des trains aéroportuaires. Le matériel roulant sera maintenu au Technicentre de Paris-Est pour réaliser des économies. Le trajet, qui devrait coûter 24 euros par passager, doit être réalisé en 20 minutes. C’est un contrat de 15 ans avec une mise en service qui débutera en 2024. Mais il comprend aussi une période de préparation de l’exploitation d’une durée de 5 ans (2019-2023).

Hello Paris renforce le monopole de la SNCF et de la RATP selon Transdev

Pour ce premier appel d‘offre qui préfigure l’ouverture à la concurrence des chemins de fer en France, deux candidats avaient décidé de concourir. L’opérateur Transdev, dont l’actionnaire majoritaire est la Caisse des dépôts, avait choisi des trains produits par le suisse Stadler.

Les deux protagonistes ont mis en avant leur complémentarité : la RATP exploite déjà des liaisons aéroportuaires, comme l’Orlyval et la SNCF est le spécialiste du ferroviaire. Quand Transdev a décidé de déposer une plainte il y a quelques jours, leurs concurrents se sont étonnés d’une plainte si tardive alors que les préqualifications pour l’appel d‘offre ont eu lieu il y a vingt mois.

Et même si le contrat est signé en janvier, tant que cette plainte ne sera pas retirée ou que l’Autorité de la concurrence n’aura pas rendu son verdict, le respect des délais pour être prêt en 2024 ne pourra pas être assuré. Si Transdev refuse de s’exprimer, il semble que la filiale de la Caisse des dépôts considère que le groupement renforce le monopole de la SNCF et de la RATP sur l’Île-de-France.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS