Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Keolis change de look pour affronter les nouveaux défis de la mobilité

Olivier Cognasse ,

Publié le

Le président de Keolis, Jean-Pierre Farandou a dévoilé devant quelques journalistes la nouvelle identité visuelle du groupe tout en revenant sur l’actualité présente.

Keolis change de look pour affronter les nouveaux défis de la mobilité © DR

L’actualité du transport c’est avant tout cette fusion annoncée entre Siemens et Alstom. "C’est une bonne chose pour l’économie européenne, car il y a réellement un danger chinois. En France, on ne se rend pas compte de la capacité des entreprises chinoises, prévient Jean-Pierre Farandou, le patron de Keolis, en réponse à une question de l’Usine Nouvelle. Ce sont de vrais industriels. Ils avaient des écarts sur la qualité avec leurs concurrents. Avec les produits récents, ils rattrapent très rapidement leur retard. Mais cette fusion ne change pas notre vie car nous travaillons avec tout le monde", conclut-il pour clore le sujet.

D’autres actualités concernent plus directement Keolis comme le nouveau report de l’appel d‘offre de la métropole lilloise (MEL). Des erreurs de la MEL qui a envoyé par mégarde des données sur Keolis au concurrent Transdev ont une nouvelle fois fait reporter la décision sur l’attribution de la gestion des transports de la métropole. Et Keolis attend également des réponses importantes au Moyen-Orient. Les appels d’offres concernent Ryad (Arabie saoudite) et Doha (Qatar). Dans ce dernier cas, Keolis est allié avec RATP Dev contre … Transdev pour gérer le métro automatique et le tram. A Ryad, Keolis est en face de RATP Dev qui semble bien partie pour l’emporter selon des rumeurs insistantes. Si la filiale de la SNCF triomphe sur un ou plusieurs dossiers, elle le fera avec ses nouvelles couleurs.

Armé pour résister aux GAFA

"A l’aune de la troisième révolution de la mobilité, Keolis fait peau neuve pour engager les territoires, les passagers et ses collaborateurs vers une mobilité du quotidien plus partagée, plus durable, en un mot plus humaine", a indiqué Jean-Pierre Farandou, le Président de Keolis, filiale de la SNCF.

Et de rappeler que la première révolution était basée sur des échanges par train au 19ème siècle, que la seconde durant les Trente Glorieuses a été marquée par l’émergence de la voiture produite en grandes séries à des prix abordables. La troisième révolution de la mobilité "est une synthèse des deux avec en plus le digital".

La voiture longtemps ennemie de la mobilité collective devient électrique, autonome et partagée. "Le robot taxi n’est plus de la science-fiction."  Cette révolution combine donc l’auto et les modes de transport lourds (train, métro et tram) avec le digital. D’ailleurs, Keolis poursuit le développement des nouvelles mobilités avec la navette autonome Navya, LeCab (VTC) et VIA (VTC collectif).

Pour répondre à ces nouveaux défis de la smart mobility et résister aux GAFA, Keolis a changé son logo bicolore : bleu lagon pour l’innovation et gris taupe pour l’ancrage territorial. Avec une signature : "more ways, more life". Car les GAFA se font de plus en plus menaçants. "L’activité de la mobilité est la plus productrice de données", rappelle Jean-Pierre Farandou. Et le danger qui guette les opérateurs et de devenir des sous-traitants de Google et consorts. "C’est un vrai challenge pour nous opérateurs de résister aux GAFA et notamment Google qui souhaite développer des applis dans la mobilité. Nous avons quelques mois pour avoir la bonne réponse."
 

 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus