Quotidien des Usines

Kem One va moderniser ses deux unités de production de Lavéra

, , ,

Publié le

Le groupe chimique Kem One va investir plus de 100 millions d'euros dans la conversion des électrolyses de son usine de Lavéra (Martigues-Bouches-du-Rhône).

Kem One va moderniser ses deux unités de production de Lavéra

Kem One, repris fin 2013 par Alain de Krassny en association avec le fonds d’investissement OpenGate, engage le projet de conversion des électrolyses chlore/soude de son usine de Lavéra dans les Bouches-du-Rhône. Le groupe chimique dont le siège social est à Lyon (Rhône) va substituer une nouvelle technologie à membrane à ses anciennes installations à mercure et à diaphragme, ce qui contribuera à améliorer la compétitivité et la fiabilité de ses deux unités de production.

"Cette conversion permettra de réduire sensiblement la consommation d’énergie et l’empreinte environnementale du site et renforcera la position concurrentielle de Kem One dans le domaine de la chlorochimie et du PVC", explique Alain de Krassny.

Cette opération représente un investissement supérieur à 100 millions d’euros qui sera financé en partie par l’Etat français, en conformité avec la réglementation européenne. Devant le tribunal de commerce de Lyon, les repreneurs de Kem One avaient indiqué qu’ils étaient assurés de recevoir une subvention d’investissement de 15 millions et une avance remboursable de l’Etat de 80 millions pour financer les travaux qu’ils souhaitaient réaliser sur les différents sites de production.

Après une importante phase d’études, les travaux de conversion devraient commencer mi-2015, occasionner un arrêt partiel des installations et être achevés dans le milieu de l’année 2016. Le site de Lavéra (Martigues) emploie 330 personnes, un peu moins du quart des effectifs du groupe dont les activités sont réparties sur huit sites dans l’Ain, le Rhône, les Alpes-de-Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône pour un chiffre d’affaires de plus de 900 millions d’euros.

Vincent Charbonnier

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte