Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

K.Line muscle son usine de portes d’entrée aux Herbiers

, , , ,

Publié le

Le spécialiste de la fenêtre alu K.Line étend son usine de portes d’entrée aux Herbiers (Vendée) pour un investissement de 7 millions d'euros tout en construisant un nouveau pôle industriel à Saint-Vulbas (Ain). Au total, il recrutera près de 400 personnes cette année.

K.Line muscle son usine de portes d’entrée aux Herbiers
Fenêtres et coulissants K.Line
© K.Line

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

K.Line, premier fabricant français de fenêtres, a programmé aux Herbiers (Vendée) une extension de 6 650 m² de son usine de portes d’entrée d’ici à la fin du premier semestre 2018. Cet investissement de 7 millions d’euros portera la surface totale du site à 16 000 m². L’extension permettra d’installer une ligne de production pour une nouvelle gamme de portes-premium. Parallèlement, le chantier du nouveau siège social (15 millions d’euros, 4 300 m² supplémentaire) bat son plein aux Herbiers pour une livraison en avril 2019.

Mais l’investissement majeur du groupe est le nouveau site de production de Saint-Vulbas (Ain) qui sera inauguré le 24 mai. Cette usine de 48 500 m², représentant un investissement de 62,5 millions d’euros, produira 2 500 fenêtres par semaine, permettant au groupe d’accroître ses capacités de 25 %. Dans un deuxième temps, et avec la mise en place d’une tranche supplémentaire, c’est un supplément de capacité de 50 % qu’apportera ce site. "C’est là, à Saint-Vulbas que nous construirons nos prochaines usines", indique Bruno Léger, le directeur général du groupe.

400 embauches en 2018

Ces développements s’accompagnent d’une importante campagne de recrutements. Le site de Saint-Vulbas, où 84 embauches ont eu lieu, va encore recruter 170 personnes cette année. Aux Herbiers, 204 nouveaux salariés ont été intégrés et 230 embauches sont programmées cette année. L’essentiel des embauches s’effectue désormais selon la méthode MRS (Méthode de recrutement par simulation) de Pôle emploi, laquelle sélectionne les candidats non plus sur le CV mais sur les aptitudes.

L’effectif total de K.Line s’élève à 1 226 salariés pour un chiffre d’affaires de 305 millions d’euros en croissance de 13 % en 2017.

Emmanuel Guimard

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle