Juncker ne voit pas de danger pour Espagne, Italie et Belgique

BERLIN (Reuters) - Le président de l'Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, estime qu'il n'existe pas de "danger" de voir l'Espagne, l'Italie et la Belgique sombrer dans une crise financière semblable à celle que connaît la Grèce.

Partager

Les ministres des Finances de la zone euro ont débloqué samedi une tranche d'aide à la Grèce de 12 milliards d'euros, évitant ainsi à Athènes de faire défaut sur sa dette dans les prochaines semaines.

Cité par le magazine allemand Focus, le patron de l'Eurogroupe a répété qu'il ne voyait pas risques peser sur la dette souveraine de l'Espagne, de l'Italie et de la Belgique.

Il affirme également que, selon lui, l'Irlande et le Portugal se trouvent "sur la voie d'un retour vers les marchés de capitaux".

Erik Kirschbaum, Pierre Sérisier pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS