JPMorgan n'a pas l'intention de prendre le contrôle d'Ubisoft

PARIS (Reuters) - JPMorgan Chase dit avoir agi seul dans sa montée au capital d'Ubisoft révélée mercredi, ajoutant ne pas avoir l'intention de "prendre le contrôle" de l'éditeur de jeux vidéos, lit-on dans un avis financier publié jeudi par l'Autorité des marchés financiers.
Partager
JPMorgan n'a pas l'intention de prendre le contrôle d'Ubisoft
JPMorgan Chase dit avoir agi seul dans sa montée au capital d'Ubisoft révélée mercredi, ajoutant ne pas avoir l'intention de "prendre le contrôle" de l'éditeur de jeux vidéos. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar

"Nous agissons seuls. Nous avons effectué une transaction avec un client et gérons nos risques dans le cadre de cette transaction (...) Nous n'avons pas l'intention de prendre le contrôle de la société", précise la banque américaine, citée par l'AMF.

"Nous n'envisageons aucune stratégie vis-à-vis de l'émetteur (...) Nous n'avons pas l'intention de demander la nomination d'une personne supplémentaire comme administrateur de la société."

Dans un avis de l'AMF publié mercredi, JPMorgan Chase avait dit avoir accru sa part au capital d'Ubisoft dont elle contrôle indirectement 11,33% via plusieurs instruments financiers, devenant virtuellement son troisième actionnaire derrière Vivendi et la famille fondatrice.

Cette montée au capital est intervenue à une dizaine de jours de l'assemblée générale de la société, en conflit avec son principal actionnaire Vivendi.

Les frères Guillemot, fondateurs d'Ubisoft, défendent depuis près de deux ans l'indépendance du créateur des "Lapins Crétins" face à la montée au capital du géant des médias.

A la suite des précisions de JPMorgan, le titre Ubisoft perd vers 10h00 0,50% à 59,17 euros alors que le CAC 40 cède de son côté 0,17%.

L'action d'Ubisoft reste cependant en hausse de quelque 75% depuis le début de l'année, portée par les perspectives porteuses du secteur, ses bons résultats et les spéculations sur une possible OPA de Vivendi sur l'éditeur.

(Benoit Van Overstraeten, édité par Gwénaëlle Barzic)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

94 - Champigny-sur-Marne

Acquisition de matériels de nettoyage

DATE DE REPONSE 16/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS