JPMorgan et Nomura autorisées à créer des coentreprises en Chine

SHANGHAI (Reuters) - JPMorgan Chase et Nomura ont obtenu vendredi le feu vert des autorités chinoises à la création de coentreprises de courtage en Chine, qui poursuit ainsi l'ouverture de son secteur financier aux groupes étrangers.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

JPMorgan et Nomura autorisées à créer des coentreprises en Chine
JPMorgan Chase et Nomura ont obtenu vendredi le feu vert des autorités chinoises à la création de coentreprises de courtage en Chine, qui poursuit ainsi l'ouverture de son secteur financier aux groupes étrangers. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar

La commission de régulation des marchés financiers chinois a déclaré au cours d'une conférence de presse à Pékin qu'elle mettrait en oeuvre avec détermination cette politique d'ouverture des marchés.

JPMorgan et Nomura ont déposé l'an dernier des demandes pour pouvoir créer une coentreprise au sein de laquelle chacune serait majoritaire.

UBS est devenue en novembre la première banque étrangère autorisée par Pékin à devenir majoritaire au sein d'une institution financière en Chine.

Contrairement à la banque suisse, qui disposait déjà d'une coentreprise en Chine, JPMorgan et Nomura vont devoir lancer leurs activités à partir d'une page blanche.

(Sumeet Chatterjee, Zhang Xiaochong et John Ruwitch; Bertrand Boucey pour le service français)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS