Jour J pour Windows 7

Microsoft tourne aujourd'hui définitivement la page Windows Vista... Windows 7, son nouveau système d'exploitation, est présenté comme plus simple et plus léger que son aîné. Mais il est tout aussi « fermé » et « propriétaire » selon ses détracteurs.

Partager

Tambour, trompettes, mais aussi cafés lattes, capuccinos et viennoiseries dans le tout premier Windows Café ouvert pour l'occasion à Paris*... Comme prévu, Windows 7 est officiellement disponible en France dès aujourd'hui. Après moult versions intermédiaires de test, le nouveau système d'exploitation équipe déjà, selon Microsoft, une liste de pas moins de 260 modèles (de 259 à plus de 2 000 euros). Et il est proposé, sans équipement, à partir de 199,99 euros par licence (pour l'édition Familiale Premium).

Rapidité et compatibilité

Sans surprise, Microsoft ne tarit pas d'éloges sur les vertus de Windows 7, qui s'appuie, rappelons-le, sur une base Windows Vista tout en ayant été expurgé des défauts de ce dernier, particulièrement gourmand en ressources. Selon l'éditeur, le nouveau système est plus simple, plus intuitif, plus sécurisé et plus rapide. Il affirme qu'il a été conçu pour utiliser le moins de ressources possible et qu'il devrait en conséquence convenir à la fois aux ordinateurs haut de gamme de dernière génération et aux « PC les moins puissants tels que les ultra-portables ».

Côté équipements, un ou deux gigaoctets de mémoire vive 32 ou 64 bits devraient faire l'affaire, avec « seulement » 16 gigaoctets d'espace disque disponible et un processeur 32 ou 64 bits cadencé à un gigahertz. Côté logiciels, le système est aussi, d'après Microsoft, dès aujourd'hui « compatible avec les 300 principaux logiciels grand public en France ». Ce qui le place en rupture avec Vista, vertement critiqué à sa sortie pour son incompatibilité avec nombre de solutions tierces.

Toujours « opaque » selon l'April


Reste maintenant à attendre les premiers retours des acquéreurs. Pour l'heure, l'April (Association pour la promotion et la recherche en informatique libre) s'est déjà mobilisée pour les alerter « sur les pratiques abusives de Microsoft », s'indignant entre autres d'une « politique commerciale déloyale de vente liée » (contraire à « l'émergence de systèmes concurrents »), mais aussi de la persistance dans Windows de « formats fermés entraînent les utilisateurs dans une dépendance aux produits Microsoft sans lesquels il n'est pas possible d'accéder aux données ».

Tout en reconnaissant un « adoucissement » et une « évolution de la communication de Microsoft », Jérémy Monnet, l'un des administrateurs de l'April, nous confie que « la situation technique n'a pas évolué en ce qui concerne l'interopérabilité ». Selon lui, outre les difficultés posées par des formats multimédia propriétaires comme WMV (Windows Media Video), Microsoft « entretient la confusion sur le format Docx utilisé dans Office 2007 alors qu'il qu'il ne s'agit pas de l'OOXML normalisé auprès de l'ISO en 2008 ». Microsoft « a suivi la mode XML mais il maintient toujours dans son format des données binaires le rendant incompatible avec les autres logiciels », regrette-t-il**. Au risque pour les particuliers et les entreprises de « se retrouver pieds et poings liés avec une masse de documents bloqués par un éditeur dans un format adapté à ses seuls logiciels ». L'avenir nous le dira.

Christophe Dutheil

A lire aussi :

Microsoft « optimiste » sur Windows 7

* 47, boulevard de Sébastopol, dans le 1er arrondissement.
** Lire à ce sujet cet article du Monde Informatique.

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Innovation
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS