Transports

[Jour 1 du déconfinement] 15 à 20 % des voyageurs dans les transports franciliens

Olivier Cognasse , , , ,

Publié le

Vidéo Hormis quelques couacs, la sortie du confinement s’est plutôt bien passée dans les transports franciliens avec une fréquentation assez faible. Mais la prudence est de mise.

[Déconfinement, jour 1] 15 à 20 % des voyageurs dans les transports franciliens
Les mesures de distanciation physique et le port du masque semblent globalement respectées en .
© RATP

Le chiffre vient de tomber. Ce lundi 11 mai au matin, il y avait 15 à 20 % de voyageurs par rapport à une journée normale, indique la RATP. Ce qui correspond aux prévisions du ministère et des professionnels des transports publics.

Quelques images de rames ou de quais bondés ont circulé durant la matinée, mais en général, la reprise des transports en Ile-de-France pour ce premier jour de déconfinement s’est plutôt bien passée.

Moins de 5% d'usagers sans masques

Pour la RATP, le seul incident notable s’est produit sur la ligne 13, déjà très fréquentée habituellement. Suite aux fortes pluies de ces derniers jours, des infiltrations d’eau ont retardé d’une quarantaine de minutes le début du service, ce qui a provoqué un afflux de voyageurs et provisoirement un non-respect des règles de distanciation. Le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebarri a annoncé sur BFM TV que "moins de 5% des usagers ne portaient pas de masques."

Sinon, "la matinée s’est bien passée, avec un respect de la distanciation physique et du port du masque, explique à l’Usine Nouvelle un porte-parole de la RATP. Il y a eu cet incident sur la ligne 13 mais le personnel de maintenance a rapidement réglé le problème. Il y avait un peu de monde à la station Châtelet-Les Halles, mais la foule a été bien canalisée."

Peu de circulation automobile

La RATP a distribué gel et masques. Pour les abonnés au passe Navigo, ils pouvaient demander un masque en tissu, ce qui a provoqué quelques files d’attente, notamment Gare du Nord.

Les chiffres de la fréquentation devraient parvenir rapidement, mais la RATP s’attend à davantage de monde quand la rentrée scolaire des enfants sera effective dans les prochains jours.

Toujours à la Gare du Nord, des images ont montré que le quai du RER B était particulièrement saturé avec un non-respect des règles de distanciation physique. Il semble que le nombre de voyageurs en provenance de la banlieue nord était important.

Encore et toujours Gare du Nord, le RER D n'était pas en reste. La ligne a également connu la saturation dès le début de la matinée.

Par contre, bonne nouvelle, la circulation automobile a été particulièrement faible pour un lundi matin. Selon le site spécialisé Sytadin, il y avait entre 35 et 50 kilomètres de bouchons aux alentours de 8 heures dans toute la région, alors qu’en temps normal ils dépassent 300 kilomètres. Preuve que le télétravail est encore très pratiqué. De quoi rassurer la maire de Paris. Dans un entretien au JDD, Anne Hidalgo a prévenu qu'en cas de "trafic automobile trop intense", elle demanderait "des mesures de circulation alternée". 

Olivier Cognasse, avec Rémi Amalvy

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte