Johnson & Johnson dépasse le consensus, porté par les ventes de médicaments

Johnson & Johnson a annoncé mardi un bénéfice et un chiffre d'affaires un peu supérieurs au consensus au troisième trimestre, portés par les ventes de ses médicaments sous ordonnance.

Partager
Johnson & Johnson dépasse le consensus, porté par les ventes de médicaments
Johnson & Johnson a annoncé un bénéfice et un chiffre d'affaires un peu supérieurs au consensus au troisième trimestre, portés par les ventes de ses médicaments sous ordonnance. Le bénéfice par action hors exceptionnels est de 1,68 dollar contre 1,66 dollar pour le consensus Thomson Reuters. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

Les ventes de médicaments du leader mondial des produits d'hygiène et de santé ont bondi de 9,2% à 8,40 milliards de dollars, grâce à la demande qui s'est portée sur l'Imbruvica et le Darzalex, des traitements du cancer, et sur l'anticoagulant Xarelto.

Dans un communiqué, le directeur général de Johnson & Johnson, Alex Gorsky, s'est dit de plus en plus confiant quant à la capacité du groupe de sortir dix nouveaux produits pharmaceutiques entre 2015 et 2019. Chacun de ces médicaments pourrait générer potentiellement un chiffre d'affaires de plus d'un milliard de dollars.

A Wall Street, l'action Johnson & Johnson perdait toutefois 0,39% à 118,49 dollars en avant-Bourse. Elle a gagné 15% environ depuis le début de l'année, alors que l'indice sectoriel S&P-500 de la santé a perdu 3,7% dans le même temps.

Le bénéfice net est ressorti à 4,27 milliards de dollars (3,88 milliards d'euros), soit 1,53 dollar par action, contre 3,36 milliards (1,20 dollar) un an auparavant.

Hors exceptionnels, le bénéfice par action (BPA) s'est établi à 1,68 dollar.

Le chiffre d'affaires a progressé à 17,82 milliards de dollars contre 17,10 milliards.

Le consensus Thomson Reuters I/B/E/S donnait un BPA de 1,66 dollar et un C.A. de 17,74 milliards de dollars.

Les ventes du Remicade, un traitement de l'arthrite rhumatoïde qui est le produit vedette de J&J, ont augmenté de 10,5% à 1,78 milliard de dollars.

Le groupe pharmaceutique Pfizer a annoncé lundi qu'il comptait commercialiser fin novembre un biosimilaire du Remicade à un prix inférieur de 15% au prix de gros actuel.

Ce biosimilaire, baptisé Inflectra, est déjà disponible en Europe et d'autres pays.

Les prévisions de J&J pour 2016 reposaient sur l'hypothèse que le Remicade ne serait pas exposé à la concurrence d'un biosimilaire dès cette année aux Etats-Unis.

Néanmoins, le groupe de santé a relevé la partie basse de sa prévision de BPA 2016 de 6,63 à 6,68 dollars, tout en confirmant la partie haute à 6,73 dollars, et a confirmé sa prévision de C.A. annuel.

(Reuters)

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Industrie pharmaceutique

VALVES SOUDABLES

OPS PLASTIQUE

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé(e) de Certification Clients Agroalimentaires (F-X-H)

BUREAU VERITAS - 10/11/2022 - CDD - Cesson Sévigné

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

56 - BRECH

Résidence Opale, construction de 25 logements à Brech..

DATE DE REPONSE 10/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS