Quotidien des Usines

Johnson Controls annonce 55 suppressions de postes à Laroques-d'Olmes

, , , ,

Publié le

Nouveau coup dur pour le textile ariégeois : la dernière entreprise de tissage du Pays d’Olmes, Johnson Controls, basée à Laroque-d’Olmes (Ariège), vient d'annoncer un plan social, avec à la clef la suppression de 55 postes.

Crédit Johnson Controls

Cinquante-cinq emplois supprimés d'ici la fin de l'année 2016 : c'est ce qui a été annoncé par la direction du site de Johnson Controls à Laroques-d'Olmes, en Ariège, à l'occasion d'un comité d'entreprise. Ces suppressions de postes concernent principalement le site ariégeois où travaillent actuellement un peu plus de 310 salariés, dont 301 en CDI. Seuls quatre postes seront supprimés dans l'antenne parisienne du groupe, qui emploie une vingtaine de salariés sur des activités commerciales et de développement. Dans un premier temps, la direction compte sur des départs volontaires. Un plan social devrait être mis en œuvre dans les prochaines semaines.

Ce site textile de Laroque-d'Olmes, qui travaille exclusivement pour le secteur automobile, avait été cédé fin 2009 par le FMEA (Fonds de modernisation des équipementiers automobiles) et le fonds d'investissement néerlandais HTP Investments au groupe américain Johnson Controls. La direction du site ariégeois invoque une baisse des carnets de commandes et notamment des difficultés liées à la crise que traverse actuellement l'un de ses clients, le groupe Volkswagen. Toutefois, depuis son rachat par le groupe américain, le site ariégeois a vu fondre ses effectifs de près de moitié, par vagues successives de départs non remplacés.

En juin 2015, Johnson Controls avait par ailleurs annoncé vouloir se défaire de sa division automobile, pour se recentrer sur ses activités de chauffage et de climatisation, avant d'annoncer à l'automne dernier un plan de restructuration visant la suppression de quelque 3 000 emplois dans le monde, soit 2,5% de ses effectifs.

Marina Angel

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte