Jocelyne Garnier, Femme de l'Industrie 2012, raconte son expérience

Christophe Bys , ,

Publié le

Vidéo Elle est la grande gagnante de la soirée des Trophées des Femmes de l'Industrie 2012, organiséee jeudi soir par L'Usine Nouvelle. Après avoir obtenu le Trophée de la Femme de Production, Jocelyne Garnier a décroché le Trophée de la Femme de l'Industrie de l'année 2012 en fin de cérémonie. Deux prix qui viennent saluer son parcours de femme d'expérience. Elle s'est confiée à nous de façon spontanée, le temps d'une interview en vidéo.

 

Jocelyne Garnier est l'une des 7 lauréates de cette première édition des Trophées des Femmes de l'Industrie. Directrice générale des technologies sur silicium chez STMicroelectronics, elle est ce que l'on peut appeler une industrielle par passion.

Mère d’une fille, elle aussi ingénieure, qui est venue la rejoindre sur scène, Jocelyne Garnier est aussi une femme d’usine. Elle a participé à la création du site industriel de Crolles et est fière de se battre pour le maintient de l’emploi en France.

Elle sera la marraine de Johanna Dominici, lauréate dans la catégorie Femme au début prometteur.

A lire : Trophées des Femmes de l'Industrie  : le palmarès 2012

Réagir à cet article

2 commentaires

Nom profil

02/10/2012 - 17h39 -

Notre article laisse entendre qu’elle seule a créé l’usine de fabrication sur plaquettes de 200 mm. C’est une erreur d’interprétation de notre part.
Dans le dossier de candidature, on peut lire : « elle a participé à la sélection du site, au suivi de la construction de l’usine, au choix des équipement ainsi qu’à la constitution des équipes ». Cette erreur a été corrigée dans l'article.
Répondre au commentaire
Nom profil

25/09/2012 - 10h30 -

Dommage de devoir faire un enorme mensonge pour se valoriser. Jocelyne Garnier est arrive à Crolles au contrôle de la documentation, et n’était pas du tout responsable du projet Crolles 2. C’est d’autant plus etonnant que sa carriere n’a rien de honteuse, elle a simplement gravie tous les echellons de cette societe. A moins que se mentir soit la politique de cette societe, mais dans ce cas les resultats de ST ne semblent pas démontrer que ce soit la bonne strategie. Les annees Pistorio sont bien loin malheureusement.
Répondre au commentaire

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte