Tout le dossier Tout le dossier

JO 2012 : qui va gagner ?

Avis aux bookmakers. Les jeux olympiques de Londres n’ont pas encore commencé. Mais les économistes du cabinet de conseil PricewaterhouseCoopers connaissent déjà, en exclusivité mondiale, le classement des pays au tableau des médailles.

Partager
TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

JO 2012 : qui va gagner ?

Les Etats-Unis devraient rentrer à la maison avec 113 médailles au total, trois de plus qu’à Pékin tandis que les athlètes chinois ne remporteront "que" 87 médailles (en 2008 à Pékin, ils avaient raflé 100 récompenses). Derrière, les sportifs français devraient arborer 37 médailles le soir du 12 août, lors de la cérémonie de clôture, une performance moins bonne qu’à Pékin (41 médailles).

Les experts de PwC n’ont fait appel à aucune boule de cristal ni aux descendants de Paul le poulpe, célèbre devin consulté par les fans de la Mannschaft lors de la coupe du monde de football en Afrique du sud. Pour parvenir à ce résultat, ils ont mené une étude économique on ne peut plus sérieuse. Afin de calculer le nombre de médailles remportées par chaque pays, les économistes ont pris en compte les performances économiques de chaque nation, la taille de sa population et leur appartenance ou non à un pays de l’ancien bloc communiste, où la pratique du sport est fortement soutenue par l’Etat (Chine mais aussi Russie).

S’y ajoute aussi un "facteur pays organisateur" pour surpondérer les performances du pays hôte (la Grande-Bretagne en l’occurrence) galvanisé par l’organisation des jeux à domicile. Un pays peuplé et qui consacre davantage de sa richesse nationale à la mise en place d’installations sportives et de championnats nationaux augmente ses chances de voir ses concurrents s’imposer face à ceux d’un pays faiblement peuplé et sans infrastructure pour s’entrainer. Les économistes prennent aussi en compte l’importance du financement privé accordé aux athlètes et l’importance accordé aux disciplines olympiques.

Au final, selon PwC, l’Allemagne, la France ou les Pays-Bas devraient globalement maintenir leurs performances par rapport aux JO de Pékin. L’Australie, qui en 2008 bénéficiait encore de "l’effet pays organisateur" après les JO de Sidney devrait réaliser à l’inverse de moins bonne performance, tandis que le Brésil, organisateur des prochains jeux monterait en puissance. Au tableau des médailles, la France arriverait septième, derrière l’Allemagne et l’Australie. Réponse le 12 août. En attendant, à vos paris…

PwC - Etude Médailles olympiques.130612

Série spéciale Jeux olympiques 2012
Tout comme il n'y aurait pas de JO sans athlètes, il ne pourrait y avoir de jeux olympiques sans l'implication et le savoir-faire des industriels, petits et grands. C'est pour cette raison que L'Usine Nouvelle s'intéresse de près, pendant toute la durée des Jeux de Londres, aux coulisses de l'olympisme. A ceux qui ont permis et qui permettent encore que les JO restent avant tout LE grand rendez-vous international du sport. Tous les jours, jusqu'au 12 août, découvrez les Jeux olympiques de Londres sous le prisme de l'industrie et de l'innovation.

0 Commentaire

JO 2012 : qui va gagner ?

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

PARCOURIR LE DOSSIER

Éco - social

JO 2012 : les entreprises aussi sont championnes

Technos et Innovations

JO 2012 : Visa teste le paiement mobile et sans contact

Éco - social

JO 2012 : pour les entreprises françaises, les prochains jeux en ligne de mire

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : les gymnastes s’habillent français

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Rio Tinto donne de la matière aux médailles

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : EDF éclaire Londres

Éco - social

JO 2012 : "Les jeux devraient doper l’économie britannique"

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Oméga, la clé du temps

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : le plus grand porte-avions britannique pour assurer la sécurité des Jeux

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Look spécialiste français des cycles à Londres

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : le fournisseur exclusif Laporte Ball-trap a la fleur au fusil

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Keolis rejoint le village olympique à grande vitesse

La santé

JO 2012 : Eona soigne les athlètes

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Serge Ferrari met un toit sur les infrastructures

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Thales fournit les équipements de sécurité aériens

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Les lames des escrimeurs français signées Blaise Frères

Luxe

JO 2012 : les vestes des cavaliers siglées par Hermès

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : le labo anti-dopage équipé par GSK

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Atos joue le chef d’orchestre informatique

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : GDF Suez fournisseur d'énergie à Londres

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Bénéteau fait voguer ses bateaux à Londres

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : "L’objectif est que nos médaillés français soient au-dessus de tout soupçon !"

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : ces Français athlètes de haut niveau et ingénieurs de profession

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Gymnova fournit les équipements de gymnastique

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : GE Healthcare met l'imagerie médicale au service des athlètes français

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Doublet fait flotter 12000 drapeaux à Londres

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Les 4 ans de construction du stade olympique en quelques secondes

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : Florange indignée par le tapis rouge déroulé à Lakshmi Mittal

Jeux Olympiques 2012

JO 2012 : La torche olympique à Lakshmi Mittal, l’écœurement des métallos belges

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Economie Social et management

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

La mobilité de demain selon Clotide Delbos et Christel Bories

Nouveau

Lors des Assises de l'industrie 2021 organisées par L'Usine Nouvelle, Clotilde Delbos, directrice générale adjointe de Renault et DG de Mobilize (marque du groupe au losange) et Christel Bories,...

Écouter cet épisode

Une bête curieuse

Une bête curieuse

Nouveau

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix nous raconte le parcours de Temple Grandin.  Autiste, experte en psychologie des animaux, ingénieure, chef d’entreprise... Temple Grandin...

Écouter cet épisode

François Alu, danseur... et coach en entreprise

François Alu, danseur... et coach en entreprise

Dans le nouveau podcast Inspiration, François Alu, premier danseur de ballet de l'Opéra de Paris répond aux questions de Christophe Bys. Une interview réalisée à l'occasion...

Écouter cet épisode

L'innovation selon le patron de Valeo

L'innovation selon le patron de Valeo

Jacques Aschenbroich, le PDG de Valeo, était présent aux Assises de l'Industrie organisées par L'Usine Nouvelle. Le dirigeant du groupe français, spécialiste des systèmes...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 25/11/2021 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS