Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Jeux: Le chinois Tencent pourrait acheter le sud-coréen Nexon

Publié le

par Kane Wu et Heekyong Yang

Jeux: Le chinois Tencent pourrait acheter le sud-coréen Nexon
Le chinois Tencent Holdings envisage de faire une offre d'achat pour la holding de contrôle de l'éditeur de jeux vidéos sud-coréen Nexon. /Photo d'archives/REUTERS/Tyrone Siu
© Tyrone Siu

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

HONG KONG/SEOUL (Reuters) - Le chinois Tencent Holdings envisage de faire une offre d'achat pour la holding de contrôle de l'éditeur de jeux vidéos sud-coréen Nexon, ont déclaré à Reuters deux sources au fait du dossier.

Le géant chinois des jeux vidéos cherche à recruter des coinvestisseurs pour une opération, ont indiqué les sources. L'une d'entre elles a également déclaré que des sociétés de capital-investissement étudiaient les options possibles pour un rachat, parmi lesquelles un retrait de la cote de la holding de contrôle de Nexon.

Le fondateur de Nexon, Kim Jung-ju, envisage de vendre une participation de 98,64% dans la holding NXC Corp qu'il codétient notamment avec son épouse, selon des informations de presse.

La participation vaut entre 8.000 et 10.000 milliards de wons (6,3 à 7,8 milliards d'euros), selon les informations du Korea Economic Daily et du Maeil Business Newspaper.

Deutsche Bank et Morgan Stanley organisent la vente, ont déclaré des sources à Reuters. Les deux banques ont refusé de commenter.

Le Maeil Business Newspaper, citant des sources non identifiées, a de son côté indiqué que Tencent avait choisi Goldman Sachs comme conseiller et que KKR, TPG Capital, Carlyle Group et MBK Partners comptaient parmi les autres candidats potentiels au rachat de NXC Corp.

NXC et Tencent ont refusé de commenter ces informations.

Fondé en 1994, Nexon a développé plus de 80 jeux dans quelque 190 pays, dont des succès en franchise IP tels que MapleStory, Dungeon & Fighter, Sudden Attack et KartRider.

Tencent, la plus importante société de jeux vidéos au monde en termes de chiffre d'affaires, détient la licence exclusive d'exploitation de Dungeon & Fighter en Chine.

(Avec Cate Cadell à Pékin; Benjamin Mallet pour le service français, édité par Danielle Rouquié)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle