Jeux: Le chinois Tencent pourrait acheter le sud-coréen Nexon

par Kane Wu et Heekyong Yang
Partager
Jeux: Le chinois Tencent pourrait acheter le sud-coréen Nexon
Le chinois Tencent Holdings envisage de faire une offre d'achat pour la holding de contrôle de l'éditeur de jeux vidéos sud-coréen Nexon. /Photo d'archives/REUTERS/Tyrone Siu

HONG KONG/SEOUL (Reuters) - Le chinois Tencent Holdings envisage de faire une offre d'achat pour la holding de contrôle de l'éditeur de jeux vidéos sud-coréen Nexon, ont déclaré à Reuters deux sources au fait du dossier.

Le géant chinois des jeux vidéos cherche à recruter des coinvestisseurs pour une opération, ont indiqué les sources. L'une d'entre elles a également déclaré que des sociétés de capital-investissement étudiaient les options possibles pour un rachat, parmi lesquelles un retrait de la cote de la holding de contrôle de Nexon.

Le fondateur de Nexon, Kim Jung-ju, envisage de vendre une participation de 98,64% dans la holding NXC Corp qu'il codétient notamment avec son épouse, selon des informations de presse.

La participation vaut entre 8.000 et 10.000 milliards de wons (6,3 à 7,8 milliards d'euros), selon les informations du Korea Economic Daily et du Maeil Business Newspaper.

Deutsche Bank et Morgan Stanley organisent la vente, ont déclaré des sources à Reuters. Les deux banques ont refusé de commenter.

Le Maeil Business Newspaper, citant des sources non identifiées, a de son côté indiqué que Tencent avait choisi Goldman Sachs comme conseiller et que KKR, TPG Capital, Carlyle Group et MBK Partners comptaient parmi les autres candidats potentiels au rachat de NXC Corp.

NXC et Tencent ont refusé de commenter ces informations.

Fondé en 1994, Nexon a développé plus de 80 jeux dans quelque 190 pays, dont des succès en franchise IP tels que MapleStory, Dungeon & Fighter, Sudden Attack et KartRider.

Tencent, la plus importante société de jeux vidéos au monde en termes de chiffre d'affaires, détient la licence exclusive d'exploitation de Dungeon & Fighter en Chine.

(Avec Cate Cadell à Pékin; Benjamin Mallet pour le service français, édité par Danielle Rouquié)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS