Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Jérôme Arnaud sur le départ de la tête de Doro, spécialiste des mobiles pour séniors

Ridha Loukil ,

Publié le

Le français Jérôme Arnaud, qui dirige Doro depuis 2007, va quitter son poste de PDG. Le spécialiste suédois des mobiles pour seniors recentre ses activités en Suède et ferme son centre de R&D à Paris.

Jérôme Arnaud sur le départ de la tête de Doro, spécialiste des mobiles pour séniors
Jérôme Arnaud, PDG de Doro
© william parra

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Une page se tourne dans l’histoire de Doro. Le conseil d’administration de ce spécialiste suédois d’électronique et de services pour seniors a décidé de mettre fin aux fonctions du français Jérôme Arnaud, PDG depuis 2007. Cet ingénieur de Centrale Paris, 53 ans, restera dans son poste jusqu’à la désignation de son successeur dans 5-6 moins.

Virage vers les mobiles et services pour seniors

Après dix ans d’expérience chez Matra Nortel Communications, Jérôme Arnaud rejoint Doro en 2000 au poste de directeur général en France. L’entreprise suédoise est alors présente surtout dans la téléphone fixe et téléphonie sans fil au standard numérique DECT. Propulsé en 2007 au poste de PDG, il la transforme en la recentrant sur les mobiles pour seniors. Une activité qui représente aujourd’hui 80% du chiffre d’affaires total de 200 millions d’euros en 2015.

« Le pari de cette diversification était risqué à l’époque, confie Jérôme Arnaud. Les résultats sont au rendez-vous puisque Doro s’impose aujourd’hui comme le leader des mobiles pour seniors avec plus de 60% du marché en Europe.  Notre stratégie est de développer maintenant les services de téléassistance numériques et mobiles. Ils bénéficient aujourd’hui à 115 000 personnes surtout en Scandinavie et représentent 10% du chiffre d’affaires total. Mon successeur devrait poursuivre ce développement de façon à atteindre 40% du chiffre d’affaires dans 3-4 ans. »

Perte de 15 postes en France

Le départ de Jérôme Arnaud est justifié par la volonté de recentrage de l’activité en Suède dans l’objectif de réduire les coûts. Conséquence : Doro, qui compte 500 personnes dans le monde, va fermer son centre de développement de logiciel à Paris (15 personnes) et en transférer l’activité à Lund, où se trouve son siège. L’entreprise va maintenir toutefois une équipe de 12 personnes à Montigny-le-Bretonneux en charge du commercial et des spécifications des produits.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle